RMC
en direct

EN DIRECT - Élection présidentielle 2022: Lionel Jospin annonce qu'il votera pour Emmanuel Macron

Après le premier tour de l'élection présidentielle 2022 qui a vu Emmanuel Macron arriver en tête (27,6% des voix) devant Marine Le Pen (23,4%), le duel pour le second tour s'annonce serré. Et le match entre les deux candidats à déjà commencé.

Toutes les infos sur le duel entre Emmanuel Macron et Marine Le Pen

>> Suivez la suite du duel entre Emmanuel Macron et Marine Le Pen avec RMC

Le débat d'entre-deux-tours le 20 avril

Le débat d'entre-deux-tours aura lieu le 20 avril. Comme en 2017, il opposera Emmanuel Macron et Marine Le Pen.

Delanoë, Cazeneuve, et bientôt Hollande?

Après Lionel Jospin, un autre ancien Premier ministre socialiste, Bernard Cazeneuve (2016-2017), appelle lui aussi mardi matin dans un tweet à voter Emmanuel Macron, "parce que l'essentiel est en jeu, l'unité de la France et les valeurs de la République".

Bertand Delanoë, prédécesseur également PS d'Anne Hidalgo à la mairie de Paris, a lui aussi appelé sur France Inter à voter pour le président sortant. "Je n'idéalise pas Emmanuel Macron même si j'ai de l'estime et de l'amitié pour lui", a-t-il plaidé.

L'ex-président socialiste François Hollande doit également s'exprimer cette semaine en vue du second tour, a indiqué son entourage lundi à l'AFP.

Alerte info

Lionel Jospin votera également pour Emmanuel Macron

Lionel Jospin, l'ancien Premier ministre socialiste (1997-2002), annonce dans un communiqué transmis à l'AFP qu'il votera pour Emmanuel Macron au second tour de l'élection présidentielle, pour écarter Marine Le Pen.

"Au second tour de l'élection à la présidence de la République, le dimanche 24 avril, le pays étant confronté à deux mouvements de rejet, j'écarterai Marine Le Pen et voterai Emmanuel Macron", écrit Lionel Jospin.

Alerte info

Nicolas Sarkozy annonce qu'il votera pour Emmanuel Macron

Nicolas Sarkozy, qui n'avait pas soutenu Valérie Pécresse au premier tour de l'élection présidentielle, annonce ce mardi qu'il votera pour Emmanuel Macron au second tour.

"Je voterai pour Emmanuel Macron parce que je crois qu’il a l’expérience nécessaire face à une grave crise internationale plus complexe que jamais, parce que son projet économique met la valorisation du travail au centre de toutes ses priorités, parce que son engagement européen est clair et sans ambiguïté", écrit l’ancien président de la République.

Ce qu'il faut retenir de ce premier tour de la présidentielle:

Les résultats définitifs du 1er tour, avec l'écart final entre Le Pen et Mélenchon

Le match Macron/Le Pen a déjà commencé à distance

"Prendre ses distances par rapport à Eric Zemmour": le conseil de Robert Ménard à Marine Le Pen

"Ils ont un choix assez simple": le message de Castaner aux électeurs de Mélenchon

Présidentielle: "On peut s'abstenir, bien sûr" explique Adrien Quatennens en vue du second tour

Et aussi:

Valérie Pécresse, qui doit 5 millions d'euros, lance un appel aux dons "d’urgence"

Les résultats locaux les plus surprenants

Lille: un local PCF vandalisé en représailles après le 1er tour

La fédération communiste du Nord a indiqué avoir déposé plainte après que la porte d'entrée de son siège à Lille a été endommagée par des personnes reprochant au candidat communiste à la présidentielle Fabien Roussel d'avoir empêché la gauche d'arriver au second tour.

L'incident a eu lieu dimanche vers 21h30, alors qu'une demi douzaine de militants communistes étaient rassemblés au siège de la fédération: Un groupe de personnes plutôt jeunes, ont tenté d'entrer de force, puis ils ont endommagé la porte d'entrée", a assuré à l'AFP Karine Trottein, la secrétaire fédérale.

Ils ont insulté les communistes, leur reprochant d'avoir présenté un candidat à la présidentielle face à Jean-Luc Mélenchon, candidat de La France insoumise arrivé troisième, et non qualifié au second tour. La fédération du Nord, la plus importante du Parti communiste avec 2.400 adhérents, a indiqué avoir également reçu des messages de menaces et d'insultes.

Chez les sénateurs LR, Larcher votera Macron, Retailleau votera blanc

Le groupe Les Républicains du Sénat s'est pleinement saisi de la liberté de choix laissée par le parti pour le second tour de l'élection présidentielle: le président du Sénat Gérard Larcher votera pour Emmanuel Macron et le président du groupe Bruno Retailleau votera blanc.

"Le groupe est totalement uni derrière la ligne de notre famille politique", a déclaré M. Retailleau à l'AFP à l'issue d'une réunion au Sénat lundi après-midi: "Pas question de donner une voix à Marine Le Pen, mais nous ne sommes pas solubles non plus dans le macronisme", a-t-il insisté.

"Je voterai le 24 avril Emmanuel Macron", a annoncé de son côté Gérard Larcher dans un communiqué, à l'issue de la réunion, défendant un choix qui correspond "aux valeurs" qu'il porte et à son "parcours".

Retraites: Emmanuel Macron n'exclut pas de référendum

Invité de BFMTV, Emmanuel Macron a promis de "concerter" pour améliorer sa réforme des retraites alors que le président sortant envisage de porter l'âge l'égal de départ jusqu'à 65 ans.

"On ne va pas le faire du jour au lendemain", a-t-il lancé sur BFMTV depuis un bar de Carvin dans le Nord-Pas-de-Calais, ajoutant ne pas exclure le recours au référendum "pour quelque réforme que ce soit".

"Le projet que je défends a été placé en tête", lance Emmanuel Macron

"Le projet que je défends a été placé en tête (...) ce qui n'est pas évident pour un président sortant", a lancé Emmanuel Macron sur BFMTV au lendemain du second tour.

En déplacement à Carvin dans le Pas-de-Calais, le président sortant a plaidé pour une retraite minimale à 1100 euros et a défendu son action contre le chômage pendant son quinquennat.

Un rassemblement de militants LREM à Paris

Une centaine de militants de La République en Marche sont rassemblés ce lundi à Paris place de la République, au lendemain du premier tour de la présidentielle qui a vu Emmanuel Macron arriver en tête.

Deux ministres, Marlène Schiappa et Clément Beaune, attendus sur place, selon les informations de RMC.

Le rassemblement à lieu à la lisière des 3e, 10e et 11e arrondissements, ces deux derniers ayant vu Jean-Luc Mélenchon arriver largement en tête.

Jean Lassalle annonce qu'il votera blanc au second tour

Jean Lassalle, qui a remporté 3,13 % des voix dimanche au premier tour de l'élection présidentielle, a indiqué lundi qu'il voterait blanc au second tour, sans choisir entre les deux finalistes Emmanuel Macron (LREM) et Marine Le Pen (RN).

"Je laisse à toutes celles et ceux qui ont bien voulu me faire confiance leur libre-choix pour dimanche 24 avril. Quant à moi, personnellement, je voterai blanc", écrit dans un communiqué le député des Pyrénées-Atlantiques, arrivé en 7e position du 1er tour sous l'étiquette de son mouvement Résistons!, amassant plus d'un million de voix.

"Il n'y a rien de plus choquant que de considérer les Français comme incapables de choisir par eux-mêmes", a-t-il ajouté

Le match Macron/Le Pen a déjà commencé à distance

Les deux adversaires au second tour de la présidentielle battent déjà le pavé pour mobiliser derrière eux, alors que le duel du 24 avril s'annonce serré.

À Denain dans le Nord, Emmanuel Macron a assuré être prêt à modifier son projet: "Le projet peut être enrichi, ce n'est pas à prendre ou à laisser (...) Je suis prêt à discuter le rythme et les compléments de mon programme", a-t-il assuré.

Dans l'Yonne, Marine Le Pen a attaqué en évoquant les hausses des prix, estimant qu'Emmanuel Macron n'avait jamais rien fait contre.

Les catholiques ont voté davantage à l'extrême droite, Mélenchon favori des musulmans

Les trois candidats d'extrême droite ont obtenu 40% des votes des catholiques, soit plus que l'ensemble des Français (32,5%). Chez les musulmans, Jean-Luc Mélenchon est très loin (69%) devant Emmanuel Macron (14%) puis la candidate du RN (7%).

Le choix des protestants s'est porté en premier lieu sur le président sortant (36%), puis sur Marine Le Pen (17%) et en troisième lieu sur Jean-Luc Mélenchon (16%), selon cette étude.

Les résultats locaux les plus surprenants

Si Emmanuel Macron est sorti en tête devant Marine Le Pen qui elle-même devance de quelques centaines de milliers de voix seulement Jean-Luc Mélenchon, il existe de fortes disparités territoriales. Et quelques surprises.

Par exemple, la maire de Paris Anne Hidalgo n'obtient seulement 2,17% des voix dans sa ville.

Emmanuel Macron à Denain: "Emmerder les non-vaccinés, je l'ai dit, entre guillemets, de manière affectueuse"

Le président de la République, Emmanuel Macron, est déjà sur le terrain au lendemain du premier tour de la présidentielle. Il a rencontré à Denain (Nord) des électeurs qui lui ont demandé des comptes après un quinquennat critiqué.

Une des ses interlocutrices qui lui a reproché l'obligation du port du masque pendant la crise covid lui indiquant qu'il avait "muselé les enfants". Emmanuel Macron lui a rétorqué directement: "Vous n'êtes pas dans la vraie vie".

L'échange dure plusieurs minutes, et le président de la République revient également sur la phrase qui avait beaucoup de bruit quand il avait assuré vouloir vacciner les non-vaccinés. "Je l'ai dit entre guillemets de manière affectueuse. Ce n'était pas une insulte, c'était dans un contexte", assure-t-il.

Adrien Quatennens, député LFI du Nord: "On peut s'abstenir, les électeurs ne sont pas des moutons"

Ce lundi, dans Estelle Midi, le député Adrien Quatennens a rappelé la position de la France Insoumise pour le deuxième tour: "Dans tous les cas, il ne faut pas donner sa voix à l'extrême droite. On peut s'abstenir. Les électeurs ne sont pas des moutons dont les politiques seraient les bons bergers. Les gens sont intelligents. En 2017, cette configuration s'est déjà produite. Les gens ont su quoi faire et ils sauront quoi faire. La responsabilité totale incombe à Emmanuel Macron de l'issue de ce second tour. M. Macron a joué pendant 5 ans à faire monter l'extrême droite. C'est lui qui doit s'interroger".

Pas de consigne de vote chez LR, mais surtout pas de Marine Le Pen

Comme le souhaitait Laurent Wauquiez, le comité stratégique des Républicains, ne donnera pas de consigne vote pour le second tour de l'élection présidentielle. En revanche le comité insiste: "Tout sauf Marine Le Pen".

LR n'a donc pas clairement appellé à voter pour le président sortant, Emmanuel Macron. Le bureau politique a même dénoncé "le cynisme d’Emmanuel Macron qui veut nous amener vers un parti unique dangereux pour la démocratie".

Premier tour: l'abstention à 26,31%

Près de 13 millions de Français, sur 48,7 millions d'inscrits, ne sont pas allés voter au premier tour de l'élection présidentielle. Soit un taux d'abstention de 26,31%.

Alerte info

Les résultats définitifs du premier tour

Le ministère de l'Intérieur a publié les résultats définitifs du premier tour de l'élection présidentielle. Emmanuel Macron et Marine Le Pen terminent en tête. Jean-Luc Mélenchon est troisième, à 421.420 voix de la qualification pour le second tour.

Résultats définitifs:

1er - Emmanuel Macron : 27,84%

2e - Marine Le Pen : 23,15%

3e - Jean-Luc Mélenchon : 21,95%

4e - Eric Zemmour : 7,07%

5e - Valérie Pécresse : 4,78%

6e - Yannick Jadot : 4,63%

7e - Jean Lassalle : 3,13%

8e - Fabien Roussel : 2,28%

9e - Nicolas Dupont-Aignan : 2,06%

10e - Anne Hidalgo : 1,75%

11e - Philippe Poutou : 0,77%

12e - Nathalie Arthaud : 0,56%

Laurent Wauquiez lance un appel à "reconstruire LR"

Laurent Wauquiez s'est exprimé devant le comité stratégique LR ce lundi au lendemain du premier tour des élections présidentielles. "Il va falloir tout reconstruire, tout repenser. Mais pour cela, il va falloir survivre à ce terrible échec. Et cela suppose de rester unis", a-t-indiqué.

Il a ajouté que personne "ne doit appeler à voter Marine Le Pen. Toutes les positions doivent être respectées et nous nous tournons surtout vers les législatives avec un projet qui n’est soluble ni dans l’extrêmisme ni dans le macronisme", explique-t-il.

Marine Le Pen en déplacement dans l'Yonne

Alors qu'Emmanuel Macron a choisi de se rendre dans le Nord ce lundi (Denain), sur les terres de sa rivale, Marine Le Pen a elle opté pour l'Yonne. La candidate du RN sera dans l'après-midi à Thorigny-sur-Oreuse, où elle est arrivée en tête au premier tour avec 38% des voix, contre 22% pour le président sortant.

(avec HT)

Charles Consigny (soutien de Pécresse): "On va tous prendre du Xanax"

L'avocat et ancienne "Grande Gueule" Charles Consigny avait rejoint les rangs de Valérie Pécresse. En charge de la mobilisation de la société civile pour la campagne, il dit ce lundi sur RMC prendre la (cuisante) défaite de sa protégée avec "philosophie".

"On fait preuve de philosophie et de calme. Pour la suite ? On va tous prendre du Xanax et quand tout le monde sera bien endormi on verra ce qu'on peut faire. Plus sérieusement, je pense que la droite peut exister si elle fait preuve de modernité."

"Macron ça s'arrête électoralement le soir du second tour. Ce qui m'intéresse, c'est la suite. Si on tire les leçons du crash de notre candidate et de notre famille on doit constater qu'on n'a pas fait preuve d'assez de modernité. Il faut du renouvellement, il faut faire un effort."

"J'ai appelé quand même à voter Macron (au 2nd tour). Mais il y a des choses à faire à droite. Une société est possible sans autoritarisme, sans pass sanitaire, sans gilets jaunes éborgnées. On peut faire autrement. Quand on voit notre score chez les jeunes c'est là qu'on doit quand même se poser des questions."

Alerte info

LR: endettée "personnellement" de 5 millions d'euros, Valérie Pécresse lance un appel aux dons

Valérie Pécresse, qui a fait moins de 5% au premier tour, lance un appel aux dons pour le remboursement de la campagne de LR.

"La situation financière de ma campagne est désormais critique. Nous n’avons pas atteint les 5% qui nous permettraient d’obtenir les 7 millions d’euros de remboursement de l’Etat que nous escomptions. Ces 7 millions manquent pour boucler le budget de la campagne. Les Républicains ne peuvent pas faire face à ces dépenses. Je suis endettée personnellement à hauteur de 5 millions d’euros. C’est pour cela que je lance ce matin un appel national aux dons, à tous ceux qui m’ont apporté leurs suffrages mais aussi à tous ceux qui ont préféré hier le vote utile et enfin à tous les Français qui sont attachés au pluralisme politique et à la liberté d’expression. J’ai besoin de votre aide, d’urgence, d’ici le 15 mai, pour boucler le financement de cette campagne présidentielle. Vous pouvez donner en ligne sur le site valeriepecresse.fr. Il en va de la survie des Républicains et au-delà, de la survie de la droite républicaine."

Valérie Pécresse
Valérie Pécresse © AFP

Le 1er tour dans "Les Grandes Gueules"

Evénement sur RMC : L'Assemblée générale des "Grandes Gueules"

C'est parti pour l'Assemblée générale des "Grandes Gueules sur RMC !

>> Ecoutez RMC en direct

Christophe Castaner sur Jean-Luc Mélenchon: "Il faut parler à son électorat"

"Il a fait un choix clair: celui de rappeler 4 fois qu'il ne fallait pas une voix pour Marine Le Pen. Je crois que son expression a été plus claire encore qu'elle n'a été il y a un cinq ans. Il ne faut pas chercher à conquérir un mot de plus de Jean-Luc Mélenchon, mais parler à son électorat. Il y a dans son électorat des gens qui croient que nous avons besoin d'une Europe forte."

Christophe Castaner tacle Marine Le Pen sur l'international

"Le clivage c'est celui de la crédibilité. Est-ce que Marine Le Pen est crédible aujourd'hui sur la scène internationale, alors qu'elle était totalement liée à Vladimir Poutine même la veille de l'envahissement de l'Ukraine? Les Français veulent-ils confier leur diplomatie et leur armée à quelqu'un qui est totalement alignée et dépendante financièrement de pays non-démocrates?"

Christophe Castaner sur RMC: "Je n'oublie pas qui est Marine Le Pen"

"Depuis quelques temps Marine Le Pen s'est drapée d'une cape de banalité pour cacher ce qu'elle est. Mais je sais ce qu'elle est. Mais je suis pour une confrontation projet contre projet. (...) Je pense que Marine Le Pen et Eric Zemmour sont les deux faces d'une même pièce, celle de l'extrême droite."

Retraites: "On peut faire du populisme, mais je laisse ça à madame Le Pen"

Proposition très contestée du candidat Emmanuel Macron, le camp du président sortant va-t-il maintenant retirer l'allongement de la retraite à 65 ans du programme pour attirer des électeurs de gauche? Christophe Castaner assure que non, de façon pas totalement ferme, sur RMC.

"C'est un engagement que nous prenons dans notre programme, et elle (cette réforme) ne sera pas faite immédiatement. On entend la France qui demande de la crédibilité. On peut faire du populisme et dire tout ce que les mélenchonistes ont envie d'entendre, ou les électeurs de Valérie Pécresse et d'Anne Hidalgo, mais je laisse ça à madame Le Pen. La réalité, le sérieux, c'est quelque chose sur lequel nous sommes attendus".

Marine Le Pen peut-elle gagner? "Ca va être compliqué", concède Robert Ménard

"Ça va être très compliqué. Il faut être militant, membre du fan-club pour imaginer que c’est dans la poche. Je ne le pense pas du tout. Mais j’espère que le débat qui va se passer là pendant 15 jours va éclairer un certain nombre de choses. Je souhaiterais qu’on ait un débat pour que les Français ne se disent pas dans 15 jours, j’ai le choix entre la nuit et le jour. Je pense que Marine Le Pen a beaucoup bossé pour le débat, je la trouve plus claire dans ce qu’elle dit, plus clair dans sa tête et je crois qu’on aura un débat de meilleure qualité et qui je l’espère sera plus éclairant pour les Français".

Christophe Castaner sur RMC: "Il ne s'agit pas d'être soulagé"

"Il ne s'agit pas d'être soulagé, mais les Français ont accordé une dynamique plus forte encore qu'il y a cinq ans".

Concernant un appel au "front républicain" face à l'extrême droite, même s'il dit "y croire encore", Christophe Castaner évite le terme de "front républicain" et préfère "appeler à tout faire pour qu'Emmanuel Macron soit conforté".

RN: Philippe Olivier, l'homme de l'ombre

Qui est Philippe Olivier, grand artisan de la dédiabolisation de Marine Le Pen et détesté par Jean-Marie Le Pen ? Son portrait, par Nicolas Poincaré, à découvrir.

"Marine Le Pen doit ouvrir les bras" selon Stéphane Ravier

Sur RMC, ce lundi matin, Stéphane Ravier, qui a quitté le RN pour Eric Zemmour avant la présidentielle, incite Marine Le Pen à "changer d’attitude et ouvrir les bras".

Robert Ménard sur RMC: "Ce qui tue la politique, c’est ces postures permanentes"

"Pour convaincre les Français qui ne sont pas allés voter, il faut arrêter de s’affronter comme si c’est une guerre d’égo et chacun sort les crocs. Peut-être qu’on pourrait s’adresser à eux en disant ‘il y a des bonnes idées de part et d’autres’. Chacun va faire un choix évidemment, mais quand même on peut écouter ce que disent les autres. Je pense que ce qui tue la politique, c’est ces postures permanentes. Quand j’entends que de monsieur Poutou, à madame Pécresse d’un coup tout le monde est d’accord pour faire front contre l'extrême droite, ce n’est pas sérieux".

Alerte info

Robert Ménard sur RMC: "Il faut que Marine Le Pen continue à prendre ses distances par rapport à Eric Zemmour"

"Elle est capable de rassembler si elle continue à prendre ses distances par rapport à un certain nombre de gens et pour commencer par rapport à Eric Zemmour qui a dit des choses épouvantables. Je pense qu’on peut se passer de ces gens-là, ce n'est pas à ces gens-là qu’il faut s’adresser, pas plus qu’il faut s’adresser aux électeurs de Jean-Luc Mélenchon. Il faut s’adresser aux Français".

Des incidents à Rennes et Lyon

Des incidents ont éclaté à Rennes et Lyon après l'annonce des résultats. Des dégradations ont été constatées.

Environ 500 personnes, essentiellement des jeunes, ont défilé dans les rues du centre-ville de Rennes en scandant des slogans anticapitalistes et anti-fascistes

>>> Plus d'informations ici

Election présidentielle 2022 : tous les résultats, commune par commune

Quel candidat est arrivé en tête chez vous ? Découvrez ici tous les résultats du premier tour de l'élection présidentielle 2022, commune par commune.

Présidentielle 2022, les résultats dans votre commune
Présidentielle 2022, les résultats dans votre commune © RMC

Clémentine Autain sur RMC : "Marine Le Pen, c’est un projet antisocial et le racisme comme boussole"

Clémentine Autain, députée La France insoumise, veut alerter sur le programme de Marine Le Pen ce lundi dans "Apolline Matin" sur RMC et RMC Story. Tout en soulignant la colère de certains Français contre Emmanuel Macron.

"Jean-Luc Mélenchon a dit hier "pas une voix" (pour Marine Le Pen), à trois reprises. Nous ne mettons pas dans un même bloc Emmanuel Macron et Marine Le Pen. Nos sympathisants, nos militants, sont divisés sur cette question. C’est un projet antisocial, celui de Marine Le Pen. Et le racisme comme boussole dans les mesures qui seront prises. Interdire le voile, ça veut dire la guerre civile demain matin. Que l’extrême droite puisse accéder au pouvoir, ça m’effraye. Emmanuel Macron devait être un rempart la dernière fois. On se retrouve avec une extrême droite renforcée. Quand il propose la retraite à 65 ans, quel effet ça va avoir ? Plus la colère, le mépris, l’arrogance d’Emmanuel Macron. Il faut convaincre les électeurs et les électrices. Comment va-t-il être capable de constituer une majorité face à Marine Le Pen ? La colère qu’il a suscitée nous place en danger."

Clémentine Autain sur RMC
Clémentine Autain sur RMC © RMC

Stéphane Ravier réaffirme sa loyauté à Zemmour et votera Le Pen

Stéphane Ravier, sénateur élu avec l'étiquette du Rassemblement national, a rejoint les rangs d'Eric Zemmour durant la campagne. Le candidat du parti "Reconquête!" est arrivé 4e avec 7% des voix.

"Je reste un soutien indéfectible d'Eric Zemmour", assure-t-il sur RMC ce lundi matin face à Apolline de Malherbe, et explique qu'il votera Marine Le Pen au second tour, même si elle doit "s'inscrire dans une grande démarche de rassemblement". "A elle de saisir cette main tendue"

Que vont faire les 7.6 millions d'électeurs de Jean-Luc Mélenchon au second tour?

Si l'écart s'est resserré dans la nuit, Jean-Luc Mélenchon sera bien 3e de cette présidentielle 2022. Le candidat a martelé plusieurs fois qu'il "ne faut pas donner une seule voix à Madame Le Pen" au 2nd tour.

Selon Bernard Sananès de l'institut Elabe, les électeurs du candidat de La France insoumise se divisent en trois tiers : un tiers voterait en faveur de Macron au second tour, un tiers moindre pour Le Pen, et un autre tiers qui s'abstiendrait.

Au 3216 sur RMC ce lundi matin, des électeurs insoumis déçus assurent qu'ils font partie de cette troisième catégorie.

Les électeurs ont-ils voté "utile" à cause des sondages?

"C'est un débat éternel", se défend Bernard Sananès, président de l'institut de sondages Elabe, était l'invité de RMC ce lundi matin. "Cette critique je l'entend tout à fait. Mais l'électeur s'informe par divers moyens, les sondages sont un des éléments de la décision électorale."

> Suivez notre édition spéciale sur RMC ici

Un clivage générationnel en France?

Bernard Sananès, président de l'institut de sondages Elabe, était l'invité de RMC ce lundi matin. Selon lui, la France est maintenant divisée en trois catégories d'âge : les moins de 35 ans qui ont voté pour Jean-Luc Mélenchon, les 35-60 ans qui ont voté en faveur de Marine Le Pen, et les seniors qui ont voté pour Emmanuel Macron.

Comment le camp Macron a vécu la journée de dimanche?

Retrouvez ici les informations du chef du service politique de RMC sur les coulisses de la journée de dimanche du côté du camp Macron.

"Les premières remontées étaient mauvaises. "Ca va être serré", me disait un ministre. Certains voient même Marine Le Pen virer en tête, de quoi faire basculer le cours de la campagne."

Mélenchon en tête en Île-de-France, Macron s'impose à Paris

Jean-Luc Mélenchon (30,24%) crée la surprise et arrive très légèrement en tête en Ile-de-France, au coude-à-coude avec Emmanuel Macron (30,19%).

Le président sortant s'impose à Paris (35.33%), en s'adjugeant 13 arrondissements sur 20, contre 7 pour le leader de La France insoumise (30.09%). Eric Zemmour est 3e (8.16%) devant, Yannick Jadot et Valérie Pécresse.

Les derniers résultats officiels (97% des bulletins)

Selon les derniers résultats officiels validés par le ministère de l'Intérieur les résultats sont les suivants, calculés sur la base de 97% des électeurs inscrits :

Emmanuel Macron 9 560 545 : 27,60%

Marine Le Pen 8 109 857 : 23,41%

Jean-Luc Mélenchon 7 605 225 : 21,95%

Eric Zemmour 2 442 624 : 7,05%

Valérie Pécresse 1 658 386 : 4,79%

Yannick Jadot 1 587 534 : 4,58%

Jean Lassalle 1 095 700 : 3,16%

Fabien Roussel 799 334 : 2,31%

Nicolas Dupont-Aignan 718 242 :2,07%

Anne Hidalgo 604 217 : 1,74%

Philippe Poutou 265 834 : 0,77%

Nathalie Arthaud 195 884 : 0,57%

Malgré l'écart qui se resserre entre Mélenchon et Le Pen, "ça ne suffira pas" pour La France insoumise

Entre Jean-Luc Mélenchon et Marine Le Pen, si l'écart s'est resserré entre les premières estimations de 20 heures et celles de 23 heures, ce sera bien Marine Le Pen qui accédera au second tour.

Manuel Bompard, directeur de campagne de Jean-Luc Mélenchon a reconnu à 2h34 "ça ne suffira pas pour se qualifier au second tour".

Adrien Quatennens: "On est en stand-by"

Dans le camp de La France insoumise, on attend les résultats officiels pour être fixé dans la course à la deuxième place au premier tour.

"L'impression qu'on a, c'est que le dispositif d'estimation est dans les choux, explique le député Adrien Quatennens. Ils ont arrêté les estimations. L'écart ne cesse de se resserrer. On en est au stade où il faut compter. On est en stand-by. J'ai 0,7 point d'écart et il reste encore les grandes villes, où nos scores sont plutôt bons."

(RC)

Edition spéciale sur RMC dès 4h

Matinale spéciale résultats du 1er tour de la présidentielle sur RMC ce lundi:

  • De 4h à 6h, présentée par Charles Magnien : l’antenne est ouverte aux auditeurs de RMC pour réagir aux résultats et décrypter les dernières informations.
  • De 6h à 8h20 en simultané sur RMC et RMC Story, présentée par Apolline de Malherbe : invités, débats et auditeurs autour des résultats du 1er tour.
  • De 8h20 à 9h en simultané sur RMC et BFMTV, présentée par Apolline de Malherbe : les projections du 2e tour avec deux invités représentants les deux partis qualifiés.

Jean-Luc Mélenchon vient de quitter son QG

Jean-Luc Mélenchon, le candidat de L'Union populaire, vient de quitter son QG, au Cirque d'hiver.

(avec RC)

L'actualisation de l'estimation Elabe (23h20)

L'écart se resserre pour la deuxième place, mais Marine Le Pen compte encore 1,2 point d'avance sur Jean-Luc Mélenchon selon la dernière estimation d'Elabe pour BFMTV, L'Express, RMC avec SFR.

1er - Emmanuel Macron : 28,2%

2e - Marine Le Pen : 22,9%

3e - Jean-Luc Mélenchon : 21,7%

4e - Eric Zemmour : 7,3%

5e - Valérie Pécresse : 4,9%

6e - Yannick Jadot : 4,5%

7e - Jean Lassalle : 2,8%

8e - Fabien Roussel : 2,5%

9e - Nicolas Dupont-Aignan : 2,1%

10e - Anne Hidalgo : 1,8%

11e - Philippe Poutou : 0,7%

12e - Nathalie Arthaud : 0,6% 

Alerte info

52% pour Emmanuel Macron, 48% pour Marine Le Pen

Selon le sondage Elabe pour BFMTV, L'Express et SFR, le deuxième tour de l'élection présidentielle s'annonce serré avec 52% des intentions de vote pour Emmanuel Macron et 48% pour Marine Le Pen.

En 2017, Emmanuel Macron s'est imposé avec 66,1% des suffrages contre 33,9% pour Marine Le Pen.

"Ça se resserre" entre Marine Le Pen et Jean-Luc Mélenchon, selon Eric Coquerel

"Ça se resserre", explique Eric Coquerel (La France insoumise), sur BFMTV, à propos de la lutte pour la deuxième place entre Marine Le Pen et Jean-Luc Mélenchon. D'après lui, les bureaux de vote ont fermé tardivement dans les quartiers populaires en Ile-de-France et cela contribue à réduire l'écart.

Au QG de La France insoumise, on commence à envisager un recours si c'est très serré entre les deux candidats.

Les appels et les consignes de vote pour le second tour

Le bilan des différents appels et des consignes de vote pour le second tour de l'élection présidentielle, qui opposera Emmanuel Macron à Marine Le Pen le 24 avril, à retrouver ici.

Emmanuel Macron dans les Hauts-de-France ce lundi

Emmanuel Macron sera en déplacement dans les Hauts-de-France, ce lundi.

L'actualisation de l'estimation Elabe (21h25)

1er - Emmanuel Macron : 28,2%

2e - Marine Le Pen : 23,4%

3e - Jean-Luc Mélenchon : 21,2%

4e - Eric Zemmour : 7,3%

5e - Valérie Pécresse : 4,9%

6e - Yannick Jadot : 4,5%

7e - Jean Lassalle : 2,8%

8e - Fabien Roussel : 2,5%

9e - Nicolas Dupont-Aignan : 2,1%

10e - Anne Hidalgo : 1,8%

11e - Philippe Poutou : 0,7%

12e - Nathalie Arthaud : 0,6% 

"Rien n'est joué" pour le second tour selon Emmanuel Macron

"Rien n'est joué" dans la présidentielle française selon Emmanuel Macron, qui voit un moment "décisif pour la France et pour l'Europe".

Alerte info

Emmanuel Macron veut "un grand mouvement politique d'unité et d'action"

Emmanuel Macron appelle à fonder, au-delà des "différences", "un grand mouvement politique d'unité et d'action".

"Dans ce moment décisif pour l'avenir de la nation, plus rien ne doit être comme avant, explique le président de la République. C'est pourquoi, je souhaite tendre la main à ceux qui veulent travailler pour la France. Je suis prêt à inventer quelque chose de nouveau pour rassembler les convictions et les sensibilités diverses, afin de bâtir avec eux une action commune au service de notre nation."

Et il remercie les candidats battus qui ont rapidement appelé à voter pour lui au second tour. "Je remercie Anne Hidalgo, Yannick Jadot, Valérie Pécresse et Fabien Roussel qui dès ce soir m'ont apporté leur soutien".

Nathalie Arthaud ne donne pas de consigne de vote

Nathalie Arthaud, la candidate de Lutte ouvrière, renvoie dos à dos Emmanuel Macron et Marine Le Pen, sans donner de consigne de vote.

Nicolas Dupont-Aignan appelle à voter pour Marine Le Pen

Le candidat souverainiste à la présidentielle Nicolas Dupont-Aignan a appelé à "tout faire pour faire barrage" au président sortant Emmanuel Macron, précisant qu'il votera pour Marine Le Pen au deuxième tour de l'élection présidentielle.

L'actualisation de l'estimation Elabe (21h16)

1er - Emmanuel Macron : 28,1%

2e - Marine Le Pen : 23,3%

3e - Jean-Luc Mélenchon : 21,2%

4e - Eric Zemmour : 7,3%

5e - Valérie Pécresse : 5,1%

6e - Yannick Jadot : 4,5%

7e - Jean Lassalle : 2,8%

8e - Fabien Roussel : 2,5%

9e - Nicolas Dupont-Aignan : 2,1%

10e - Anne Hidalgo : 1,8%

11e - Philippe Poutou : 0,7%

12e - Nathalie Arthaud : 0,6% 

L'actualisation de l'estimation Elabe (20h58)

1er - Emmanuel Macron : 28,6%

2e - Marine Le Pen : 23,6%

3e - Jean-Luc Mélenchon : 20,5%

4e - Eric Zemmour : 7,1%

5e - Valérie Pécresse : 5,0%

6e - Yannick Jadot : 4,4%

7e - Jean Lassalle : 3,0%

8e - Fabien Roussel : 2,5%

9e - Nicolas Dupont-Aignan : 2,1%

10e - Anne Hidalgo : 1,8%

11e - Philippe Poutou : 0,8%

12e - Nathalie Arthaud : 0,6% 

Alerte info

Eric Zemmour appelle ses électeurs à voter pour Marine Le Pen

"Je ne peux pas rester les bras croisés. J’ai bien des désaccords avec Marine Le Pen. Mais il y a face à elle un homme qui a fait rentrer 2 millions d’immigrés et qui n’a pas parlé de sécurité pendant sa campagne. Je ne me tromperai pas d’adversaire. C’est la raison pour laquelle j’appelle mes électeurs à voter pour Marine Le Pen. Il y a quelque chose de beaucoup plus grand que nous tous et c’est la France. (…) Certains auraient voulu que je négocie ces quelques mots, mais je ne suis pas un marchand."

L'actualisation de l'estimation Elabe (20h42)

1er - Emmanuel Macron : 28,6%

2e - Marine Le Pen : 23,7%

3e - Jean-Luc Mélenchon : 20,4%

4e - Eric Zemmour : 7,2%

5e - Valérie Pécresse : 5,0%

6e - Yannick Jadot : 4,4%

7e - Jean Lassalle : 3,0%

8e - Fabien Roussel : 2,5%

9e - Nicolas Dupont-Aignan : 2%

10e - Anne Hidalgo : 1,8%

11e - Philippe Poutou : 0,8%

12e - Nathalie Arthaud : 0,6% 

Eric Zemmour : "Je continuerai de défendre la France et nos idées"

"Je continuerai de défendre la France et nos idées. Je prends chacune de vos voix comme le cri d'un peuple qui ne veut pas mourir. Mon message a été entendu, c’est un élément fondamental qui ne devra pas être oublié dans les prochains jours et les prochaines années. (…) Bien sûr, j’ai commis des erreurs, je les assume. A la fin de cette campagne, j’ai la fierté de ne pas être devenu un politicien. Je n’ai jamais menti pour gagner un point dans les sondages. Je n’ai jamais travesti ma pensé et je n’ai jamais trahi."

Alerte info

Jean-Luc Mélenchon : "Il ne faut pas donner une seule voix à Madame Le Pen

Jean-Luc Mélenchon, troisième du premier tour:

"Nous savons pour qui nous ne voterons jamais. Pour le reste, comme je vous l’ai dit il y a cinq ans, les Français sont capables de décider ce qu’il est bon de faire. Vous ne devez pas donner une voix à Madame Le Pen. Je répète, il ne faut pas donner une seule voix à Madame Le Pen. (il le répète plusieurs fois)."

"Pas une voix ne doit aller à l'extrême droite" selon Philippe Poutou

Philippe Poutou, le candidat du NPA, ne donne pas de consigne de vote en faveur d'Emmanuel Macron au second tour mais lance que "pas une voix ne doit aller à l'extrême droite".

Alerte info

Marine Le Pen veut rassembler tous les opposants à Emmanuel Macron

Deuxième du premier tour, Marine Le Pen appelle "tous ceux qui n'ont pas voté" Emmanuel Macron à la "rejoindre" au second tour.

"De votre vote dépendront les décisions politique du prochain quinquennat, mais qui en réalité, engageront la France pour les 50 prochaines années", explique la candidate du RN, qui promet de "remettre la France en ordre en cinq ans".

Alerte info

Yannick Jadot appelle à voter pour Emmanuel Macron

Comme Anne Hidalgo, Fabien Roussel et Valérie Pécresse, Yannick Jadot appelle à voter pour Emmanuel Macron au second tour, pour "faire barrage à l'extrême droite".

Grosse claque dans le camp Zemmour

Grosse claque pour les militants d'Eric Zemmour. "C’est la faute aux médias et aux sondages qui ont fait peur aux Français", selon certains. Beaucoup vont se reporter sur Marine Le Pen au second tour.

(VJ)

Marine Le Pen va s'exprimer à 20h30

La candidate du RN, deuxième du premier tour, va s'exprimer à 20h30.

(HT)

Eric Zemmour va appeler à voter pour Marine Le Pen selon Marion Maréchal

Selon Marion Maréchal, Eric Zemmour va appeler à voter pour Marine Le Pen au second tour de l'élection présidentielle.

Fabien Roussel appelle à "battre l'extrême droite" en votant pour Emmanuel Macron

Fabien Roussel, le candidat du Parti communiste, appelle à "battre l'extrême droite" en votant pour Emmanuel Macron au second tour.

Alerte info

Valérie Pécresse votera pour Emmanuel Macron

Valérie Pécresse, qui a rassemblé seulement 5,1% des voix selon l'estimation Elabe, votera pour Emmanuel Macron au second tour.

"Je suis profondément inquiète pour l'avenir de notre pays, alors que l'extrême droite n'a jamais été aussi proche de s'imposer. (...) J'ai construit mon engagement politique contre les extrêmes. Je crois comme Jacques Chirac que tout dans l'âme de la France dit non aux extrêmismes. (...) L'élection de Marine Le Pen conduirait à l'effacement de la France. Je voterai, en conscience, Emmanuel Macron pour empêcher l'arrivée de Marine Le Pen au pouvoir et le chaos qui en résulterait. Mais je demande aux électrices et aux électeurs qui m'ont honorée de leur confiance de peser dans les jours qui viennent avec gravité les conséquences potentiellement désastreuses pour notre pays et pour les générations futures de tout choix différent du mien qu'ils envisageraient pour le second tour."

Eric Ciotti (LR) ne votera pas pour Emmanuel Macron

Finaliste de la primaire LR, Eric Ciotti annonce qu'il ne votera pas pour Emmanuel Macron au second tour et ne donnera aucune consigne de vote.

L'estimation Elabe pour le premier tour

1er - Emmanuel Macron : 28,5%

2e - Marine Le Pen : 24,2%

3e - Jean-Luc Mélenchon : 20,2%

4e - Eric Zemmour : 7,1%

5e - Valérie Pécresse : 5,1%

6e - Yannick Jadot : 4,4%

7e - Jean Lassalle : 3,0%

8e - Fabien Roussel : 2,4%

9e - Anne Hidalgo : 1,9%

10e - Nicolas Dupont-Aignan : 1,8%

11e - Philippe Poutou : 0,8%

12e - Nathalie Arthaud : 0,6%

Résultat élection présidentielle Mélenchon/Zemmour/Pécresse/Jadot
Résultat élection présidentielle Mélenchon/Zemmour/Pécresse/Jadot © RMC

Des scores historiquement bas pour le PS et LR

Le Parti socialiste et la droite LR ont connu leurs plus bas historiques lors d'une élection présidentielle, la candidate socialiste Anne Hidalgo recueillant environ 2% des voix au premier tour, tandis que Valérie Pécresse avoisine les 5% ou moins, selon les estimations des instituts de sondage dimanche soir.

Résultat élection présidentielle Roussel/Hidalgo/Dupont-Aignan/Poutou/Arthaud
Résultat élection présidentielle Roussel/Hidalgo/Dupont-Aignan/Poutou/Arthaud © RMC

"Catastrophe" chez LR

"C’est une catastrophe électorale qui n’est pas forcément une surprise, explique un député LR. La survie du parti est engagée. Elle a fait des erreurs mais ce score n'est pas à la hauteur du travail fourni. Il faut tout changer de A à Z, du plafond au plancher. Notre objectif, c’est de choisir une voix et de se renouveler. Si on est sous les 5%, on change de dimension dans la défaite."

(PBo)

Anne Hidalgo appelle à voter pour Emmanuel Macron

Anne Hidalgo, qui a recueilli 1,9% des voix selon l'estimation Elabe, appelle à voter en faveur d'Emmanuel Macron au second tour pour faire barrage à l'extrême droite.

(CP)

Alerte info

Election présidentielle 2022 : Emmanuel Macron en tête au premier tour, devant Marine Le Pen

Emmanuel Macron est en tête au premier tour de l’élection présidentielle, avec 28,5% des voix, devant Marine Le Pen, 24,2 %, selon l’estimation Elabe pour BFMTV/L’Express/RMC avec SFR. Comme en 2017, ils se retrouveront donc au second tour, le 24 avril. Jean-Luc Mélenchon est troisième avec 20,2% des suffrages. Eric Zemmour (7,1%), Valérie Pécresse (5,1%) et Yannick Jadot (4,4%) suivent.

Emmanuel Macron en tête du premier tour, devant Marine Le Pen (estimation Elabe)
Emmanuel Macron en tête du premier tour, devant Marine Le Pen (estimation Elabe) © RMC

Derniers instants avant les premières estimations

Les premières estimations des résultats du premier tour de l'élection présidentielle seront annoncés à 20h.

Emmanuel Macron pas avant 21h

Le président de la République ne devrait pas s'exprimer avant 21h.

(PBa)

Eric Zemmour s'exprimera vers 20h50

Eric Zemmour, dont le QG se situe à La Maison de la Mutualité à Paris, s'exprimera vers 20h50.

(VJ)

Les législatives après la présidentielle

Les élections législatives se dérouleront les 12 et 19 juin.

La date du second tour

Le second tour de l'élection présidentielle 2022 aura lieu dans deux semaines, le 24 avril.

Les premières estimations dans une trentaine de minutes

Les premières estimations seront dévoilées à 20h. L'excitation monte dans les camps des candidats.

Alerte info

Edition spéciale sur RMC

Toutes les infos et tous les résultats du premier tour de l'élection présidentielle en direct sur RMC/BFMTV, avec Apolline de Malherbe et Maxime Switek.

>> Ecoutez RMC en direct

Election présidentielle: soirée spéciale sur RMC
Election présidentielle: soirée spéciale sur RMC © RMC

Les QG se remplissent

Les QG des candidats à la présidentielle se remplissent, à Paris. Les ambiances sont encore très calmes. Chez Emmanuel Macron, porte de Versailles, quelques soutiens sont déjà là, des parlementaires et des cadres de la majorité notamment. Un comité de campagne vient de débuter, pour déterminer les éléments de langage. 700 journalistes sont accrédités.

A La France Insoumise, au Cirque d’hiver, Jean-Luc Mélenchon est arrivé à 17h30. Plus de 400 journalistes sont accrédités. Une réunion est également en cours pour fixer les derniers détails des prises de parole. Valérie Pécresse a également rejoint son QG pour "une réunion de calage".

Au Pavillon Chesnaie du Roy, dans le 12e arrondissement de Paris, Marine Le Pen est dans un petit salon, en petit comité, avec son équipe rapprochée: Christophe Bay (directeur de campagne), Renaud Labaye (directeur de cabinet), Jean-Philippe Tanguy (directeur adjoint de campagne), Philippe Olivier (conseiller), sa sœur marie Caroline…

A La Maison de la Mutualité, le QG d’Eric Zemmour, 300 journalistes sont accrédités. Stéphane Ravier, Jean Messiha, Philippe de Villiers, Gilbert Collard sont déjà là. Éric Zemmour ne devrait pas tarder. Ça se remplit très tranquillement également à La Bellevilloise, le QG de Yannick Jadot dans le 20e arrondissement de Paris. Environ 180 journalistes sont accrédités.

(avec HT, PBa, RC, FC, PBo, VJ)

Pas de bulletins Hidalgo à Pau

Dans un bureau de vote de Pau (Pyrénées-Atlantiques), les bulletins d'Anne Hidalgo n'ont pas été proposés aux électeurs pendant deux heures, selon Sud Ouest. Ils étaient restés... dans leur carton. La délégué locale du Conseil constitutionnel s'en est aperçue sous les coups de 10h, deux heures après l'ouverture du bureau de vote. Aucun membre du bureau ni aucun électeur ne s'en était rendu compte. Les bulletins ont immédiatement été remis.

Les départements qui ont le moins voté à 17h

Les cinq départements qui ont le moins voté à 17h sont :

- la Haute-Corse (51,23%)

- la Seine-Saint-Denis (51,71%)

- Paris (52,17%)

- l'Essonne (56,19%)

- Corse-du-Sud (58,48%)

Les départements qui ont le plus voté à 17h

Les cinq départements qui ont le plus voté à 17h sont:

- la Dordogne (75,26%)

- l'Aveyron (73,93%)

- le Gers (73,71%)

- la Haute-Loire (73,53%)

- les Pyrénées-Atlantiques (72,78%)

Alerte info

Une estimation de l'abstention à 26,5%

Projection de l’abstention à 20h selon Elabe pour BFMTV/L’Express/RMC avec SFR : 26,5%

L'abstention serait donc en hausse de 4,27 points par rapport au premier tour de l'élection présidentielle en 2017, mais inférieure au "record" de 2002 (28,4%).

Taux de participation : forte baisse à Paris

A Paris, à 17h, le taux de participation est de 52,17%, alors qu'il était de 64,5% en 2017.

En Seine-Saint-Denis, il est 51,7%.

Alerte info

Taux de participation : 65% à 17h

Le taux de participation à 17h est de 65%, en France métropolitaine. C'est 4,4 points de moins qu'en 2017 (69,42%) et le taux le plus bas depuis 2002 (58,45%).

Taux de participation au 1er tour de la présidentielle à 17h:

58,45% en 2002 

73,87% en 2007

70,59% en 2012

69,42% en 2017 

65% en 2022

Les précédents taux de participation à 17h

Les précédents taux de participation à 17h, au premier tour de l’élection présidentielle :

58,45% en 2002

73,87% en 2007

70,59% en 2012

69,42% en 2017

Le taux de participation bientôt attendu

A 17h, nous connaîtrons le taux de participation. A midi, il était de 25,48%, soit trois points de moins qu'en 2017.

Un comité de campagne d'Emmanuel Macron à Paris

Emmanuel Macron organise sa soirée électorale. Un comité de campagne, réunissant des ministres et des soutiens, ouvrira ses portes à 18h30 au Parc des Expositions de Paris, à la Porte de Versailles.

(PB)

Pas de résultat avant 20h

Avec des bureaux de vote qui fermeront une heure plus tard qu'à l'accoutumée (19h au lieu de 18h), aura-t-on un résultat à 20h? En tout cas, impossible de vous donner un résultat avant cette heure fatidique. On vous explique pourquoi.

Emmanuel Macron a voté

C'était le dernier des douze candidats à devoir passer dans l'isoloir, c'est désormais fait. Emmanuel Macron a voté au Touquet-Paris-Plage (Pas-de-Calais).

Emmanuel Macron vote pour le premier tour de l'élection présidentielle, le 10 avril 2022
Emmanuel Macron vote pour le premier tour de l'élection présidentielle, le 10 avril 2022 © DR / BFMTV

Le parcours du combattant des séniors pour aller voter

Pour certaines personnes, se déplacer dans le bureau de vote est compliqué. C'est notamment le cas chez nos aînés. Mais certaines communes et associations se mobilisent pour aider les séniors à voter.

Alerte info

25,48 % de participation à 12h

Le minsitère de l'Intérieur vient d'annoncer le taux de participation à la mi-journée. Il est de 25,48 %, soit trois points de moins qu'il y a cinq ans (28,54%).

Premier taux de participation partiel dans 10 minutes

A 12h, le ministère de l'Intérieur donnera un premier chiffre de la participation à cette élection présidentielle.

Pour rappel, sur les quatre dernières élections, le taux à 12h était de :

  • 21,40% en 2002 (plus bas historique)
  • 31,21% en 2007
  • 28,29% en 2012
  • 28,54% en 2017

Le vote de Yannick Jadot et Nicolas Dupont-Aignan

Deux autres candidats viennent de se présenter devant l'isoloir. Yannick Jadot à Paris et Nicolas Dupont-Aignan dans sa ville de Yerres (Essonne).

Le vote de Yannick Jadot et Nicolas Dupont-Aignan pour le premier tour de l'élection présidentielle
Le vote de Yannick Jadot et Nicolas Dupont-Aignan pour le premier tour de l'élection présidentielle © DR / BFMTV

Nathalie Arthaud, Marine Le Pen et Eric Zemmour ont voté

Nathalie Arthaud a voté à Pantin (Seine-Saint Denis). Au même moment, Marine Le Pen a mis son bulletin dans l'urne d'un bureau de vote de Hénin-Beaumont (Pas-de-Calais). Eric Zemmour a aussi voté au même moment à Paris.

Eric Zemmour et Marine Le Pen votent pour l'élection présidentielle, le 10 avril 2022
Eric Zemmour et Marine Le Pen votent pour l'élection présidentielle, le 10 avril 2022 © DR / BFMTV

Comment connaître son bureau de vote

Vous voulez aller voter mais vous ne savez pas où est votre bureau de vote? On vous explique comment trouver cette info.

Jean-Luc Mélenchon, Valérie Pécresse et Fabien Roussel ont voté

Le candidat LFI, député de Marseille (Bouches-du-Rhône), Jean-Luc Mélenchon a voté dans la cité phocéenne. Au même moment, Valérie Pécresse arrivait à Vélizy (Yvelines) dans son bureau de vote pour, elle aussi, voter. Quelques minutes plus tard, Fabien Roussel accomplissait son devoir de citoyen à Saint-Amand-les-Eaux (Nord).

Jean-Luc Mélenchon et Valérie Pécresse votent pour le premier tour de l'élection présidentielle, le 10 avril 2022
Jean-Luc Mélenchon et Valérie Pécresse votent pour le premier tour de l'élection présidentielle, le 10 avril 2022 © DR / BFMTV

Pas de masque obligatoire pour aller voter

Pour aller voter, vous n'êtes pas obligés de porter le masque pendant ce premier tour de l'élection présidentielle. Un protocole qui suscite l'inquiétude chez certains assesseurs.

Dans les coulisses de l'Élysée

L'auteur Émery Doligé était l'invité, ce dimanche, de la Matinale week-end de RMC. Auteur des "Invisibles de l’Élysée", il raconte les coulisses du palais présidentiel, sous la forme de 30 portraits de personnalités qui y travaillent: gendarmes, horlogères, argentiers. Des couples se sont même formés et "il y a des bébé élyséens".

Jean Castex vote à Prades

Le Premier ministre, Jean Castex, a fait son devoir de citoyen, ce dimanche matin, dans sa commune de Prades (Pyrénées-Orientales).

Jean Castex vote à Prades, le 10 avril 2022, pour le premier tour de l'élection présidentielle
Jean Castex vote à Prades, le 10 avril 2022, pour le premier tour de l'élection présidentielle © DR / RMC

Les candidats n'ont pas le droit de s'exprimer

Vous verrez peut-être sur les chaînes de télévisions les images des candidats qui vont voter. Mais vous n'entendrez pas le son de leur voix. En effet, depuis vendredi minuit, la France est en "période de réserve". Mode d'emploi de ces 44 heures spéciales dans notre démocratie sur le point de voter.

Il a 46 ans et vote pour la première fois

Fatah a 46 ans. Il va voter pour la première fois parce qu'il a été naturalisé en 2018. Il témoigne avec beaucoup de fierté, ce dimanche matin sur RMC.

Anne Hidalgo a voté à Paris

Première candidate à avoir voté ce dimanche matin: la maire de Paris, Anne Hidalgo, a mis son bulletin dans l'urne dans un bureau de vote parisien.

Anne Hidalgo a voté pour le premier tour de l'élection présidentielle, le 10 avril 2022
Anne Hidalgo a voté pour le premier tour de l'élection présidentielle, le 10 avril 2022 © DR / BFMTV

Autres personnalités qui ont voté de bonne heure, ce dimanche matin: l'ancien Premier ministre Édouard Philippe, à l'ouverture de son bureau de vote au Havre, et Nicolas Sarkozy, l'ancien président de la République à Paris.

Chute de la participation en Polynésie et en Nouvelle-Calédonie

Les taux de participation dans les territoires d'outre-mer continuent de tomber, avec des chiffres en forte baisse par rapport à il y a cinq ans.

  • En Polynésie française, à 17h, 23,78% des électeurs se sont déplacés contre 43,97% au premier tour en 2017.
  • La participation plafonne à midi à 17,59%, en Nouvelle-Calédonie, contre 19,86% il y a cinq ans.

Vers une génération abstention ?

Certains électeurs vont voter pour la première fois. Mais vont-ils aller vraiment voter? Ou vont-ils s'abstenir? Va-t-on vers une "génération abstention"? Découvrez le reportage de la rédaction de RMC avec les 'primo-votants', signé Martin Cadoret.

Alerte info

Les bureaux de vote sont ouverts

Il est huit heures: l'heure pour les 66.546 bureaux de vote de France métropolitaine d'ouvrir. Le scrutin du premier tour de l'élection présidentielle est officiellement ouvert jusqu'à 19h, sauf dans les grandes villes où les bureaux de vote fermeront à 20h.

Le scrutin est déjà ouvert dans les outre-mer

Certains électeurs peuvent déjà voter. C'est notamment le cas dans les outre-mer où les premiers chiffres de participation nous parviennent.

  • En Guadeloupe, le taux de participation à 17h est de 37,08%, un chiffre en hausse par rapport à 2017 (34,17%).
  • À Saint-Barthélemy, le taux de participation chute à 42,4%, contre 51,66% en 2017 à 17h.
  • En Martinique, 35,10% des électeurs martiniquais se sont déplacés à 17h contre 34,82% en 2017.
  • Ils sont 34,6% des Guyanais à avoir voté à 17h contre 37,31% lors du dernier scrutin.
  • Sur l'île de Saint-Martin, le taux de participation grimpe à 24,62%, à 17h, contre 19,76% en 2017.
  • En Polynésie, le taux de participation est de 12,34% à 12h, soit dix points de moins qu'il y a cinq ans (22,3%).

Un engouement disparate selon les régions du monde. A Montréal, il y a 2h15 d'attente dans la file pour voter.

Les horaires des bureaux de vote

Les bureaux de vote ouvrent ce dimanche matin à 8h, en France métropolitaine. Ils fermeront à 19h, sauf dans les grandes villes (Paris, Lyon, Marseille, Toulouse, Rennes, Grenoble, Nantes, Bordeaux...), où il sera possible de déposer son bulletin dans l'urne jusqu'à 20h.

Le mode d'emploi de l'élection présidentielle

Les dates, les candidats, les résultats... Retrouvez le mode d'emploi de l'élection présidentielle 2022.

Election présidentielle 2022 : le premier tour a lieu ce dimanche

Le premier tour de l'élection présidentielle 2022 se déroule ce dimanche, dans toute la France. Avec RMC, suivez toutes les infos de la journée et les résultats, qui seront annoncés à partir de 20h.

Douze candidats sont en lice: Emmanuel Macron, le sortant, Marine Le Pen, Jean-Luc Mélenchon, Eric Zemmour, Valérie Pécresse, Anne Hidalgo, Yannick Jadot, Fabien Roussel, Philippe Poutou, Nathalie Arthaud, Jean Lassalle et Nicolas Dupont-Aignan. Le deuxième tour aura lieu le 24 avril.

Le second tour aura lieu le 24 avril.

>> Ecoutez RMC en direct

Par Laurent Picat, James Abbott, Guillaume Descours