RMC

Face à la crise sociale en France, le gouvernement va changer sa méthode de travail

Humilité, dialogue, proximité, c'est ce que prône le gouvernement pour la suite du quinquennat. Il veut être plus à l'écoute tout en gardant le cap des réformes. Une nouvelle méthode qui est présentée aujourd'hui au ministre durant un séminaire gouvernemental.

L’acte 2 du quinquennat d’Emmanuel Macron commence et pour cette nouvelle période, le gouvernement veut changer sa méthode de travail. Ce mercredi, après le Conseil des ministres à l’Elysée, un séminaire gouvernemental de rentrée est organisé en présence de tous les membres du gouvernement. 

PMA, retraites, écologie, budget, les dossiers ne manquent pas. L'exécutif va fixer le cap, mais aussi faire la pédagogie de cette nouvelle méthode de travail auprès de ses ministres. Un moyen de répondre à la crise des gilets jaunes et au besoin de participation des Français, exprimé sur les ronds-points, mais aussi dans les sondages.

Certains des dossiers sur la table des ministres auront valeur de test pour cette nouvelle méthode avec, tout en haut de la pile, la réforme des retraites. Emmanuel Macron souhaite renouer avec le principe du grand débat et les citoyens seront donc consultés. 

Un président moins omniprésent?

Ces derniers auront également leur mot à dire sur les questions d'écologie. En effet, la première convention citoyenne sur le climat se réunira début octobre. "On espère que ce ne sera pas que de la com", insiste un parlementaire, "et qu'elle débouchera sur des textes législatifs".

La répartition des rôles au sein du couple exécutif doit elle aussi évoluer. Edouard Philippe sera davantage en première ligne tandis qu’Emmanuel Macron sera moins omniprésent. Mais en est-il seulement capable ? Un député de la majorité en doute. "Il a pris goût au grand débat, il veut continuer d'échanger directement avec les Français", explique-t-il. Illustration dès samedi avec un déplacement du Président sur le thème de l'agriculture. 

Juliette Droz avec Guillaume Descours