RMC

"Le dangereux": le portrait de Laurent Wauquiez "vu de l'intérieur" par Philippe Langenieux-Villard sur RMC

Dans un livre, Philippe Langenieux-Villard, maire d’Allevard, en Isère, dévoile "Le vrai visage du nouveau patron des Républicains révélé de l'intérieur".

Ce livre est paru le 18 janvier dernier, mais résonne, un mois plus tard, d'une façon particulière. 

Philippe Langenieux-Villard, maire d’Allevard en Isère, ancien cadre de LR et membre du même groupe que Laurent Wauquiez au sein du conseil de la région Auvergne-Rhône-Alpes, désigne celui qui est au coeur de la polémique après la diffusion par Quotidien de ses propos polémiques devant des étudiants de l'EM Lyon comme "Le Dangereux" (Ed. Philippe Rey).

Dans ce portrait au vitriol du président des Républicains, Philippe Langenieux-Villard explique, sur RMC, qu'"il s'agit à la fois d'un homme dominateur, solitaire et qui, par conséquent, me semble assez dangereux dans le paysage politique d'aujourd'hui".

"Le grand danger de la manière dont travaille Laurent Wauquiez, c'est la solitude"

Il poursuit sur l'affaire des propos polémiques:

"Laurent Wauquiez assume et assomme. Il a assommé tout ce qu'il y avait autour de lui, il ne se gêne pas. Le grand danger de la manière dont travaille Laurent Wauquiez, c'est la solitude. Je suis à côté de lui au Conseil régional. Et lorsque je l'entends exprimer des notions de dictature sur la majorité à l'Assemblée nationale, je pense qu'il faut qu'il regarde un petit peu dans notre jardin, car aujourd'hui la majorité régionale est 'une majorité d'applaudissement' parce qu'il a une manière de gouverner très solitaire. Donc expliquer que la démocratie, c'est le bordel, non, il sait très bien que la démocratie, c'est l'organisation. Il ne peut pas reprocher à l'Executif et l'Assemblée de travailler de concert, puisqu'il nous demande à l'assemblée régionale d'en faire de même". 

"C'est quelqu'un qui est en train d'emmener la droite dans le mur"

Cet ancien proche confie ensuite à Jean-Jacques Bourdin que Laurent Wauquiez est "assez cash et a dit ce qu'il pensait". 

"Ce qui pose quelques problèmes. Si avec Sarkozy ce n'est pas nouveau, ce n'est pas la première fois qu'il lui fait du mal. Et je suis persuadé que Sarkozy n'a aucune confiance en Wauquiez. C'est quelqu'un qui est en train d'emmener la droite dans le mur. Il disait même qu'il était le Mesrine de la politique. A tout point de vue, une cible et peut-être même un tueur" explique le maire d'Avellard..

Dans son livre, "Le Dangereux" (Ed. Philippe Rey), Philippe Langenieux-Villard explique avoir "découvert Laurent Wauquiez par hasard. Il m'a appelé en 2014 pour l'aider à conquérir la Région Auvergne-Rhône-Alpes. Il m'a séduit. J'ai voulu l'accompagner. Après mon élection sur sa liste, j'ai découvert un nouveau monde qui ne ressemblait en rien à ce que j'imaginais". Il explique avoir voulu écrire ce livre pour "alerter":

"C'est un livre d'alerte. Je crois que la première lâcheté en politique, c'est de se taire. Lorsqu'on a un point de vue, il faut l'exprimer. Malgré tous les conseils de prudence qui m'ont été donnés, j'avais le sentiment qu'il était nécessaire d'alerter sur la manière dont Laurent Wauquiez gouvernait et préparait l'avenir de la droite. Il n'a pas la dimension de son projet, je ne crois pas qu'on puisse être demain le responsable de notre pays, en ayant autant de vulgarité, de mépris des autres, pas avec des discours à la kalachnikov". 
Jean-Jacques Bourdin et X.A