RMC

Législatives: le Parti communiste officialise son accord avec La France Insoumise

Fabien Roussel, candidat communiste à la présidentielle, le 14 avril 2022 à Paris

Fabien Roussel, candidat communiste à la présidentielle, le 14 avril 2022 à Paris - EMMANUEL DUNAND © 2019 AFP

LFI avait déjà trouvé un accord avec EELV dimanche soir.

Le Parti communiste a officialisé mardi l'accord passé avec La France insoumise pour les législatives. Le PCF a obtenu, à l'issue d'une négociation dure, 50 circonscriptions dont les 11 des sortants et cinq gagnables "en conquête": Vierzon, Dax, Denain, Creil et Lens-Avion.

"Nous souhaitons fédérer sur la base d'un programme ambitieux toutes les forces qui le partagent, en respectant leur pluralité et leur autonomie", écrit le PCF dans un communiqué. Les deux formations se sont mis d'accord sur de nombreux points programmatiques, mais ne mentionnent pas la sortie du nucléaire, à laquelle les communistes sont opposés.

La "Nouvelle union populaire écologique et sociale" prend forme après un accord conclu dimanche soir entre EELV et les Insoumis.

Le rapprochement avec les socialistes est cependant loin d'être acté. Le rapprochement PS-LFI n'est pas du goût d'un courant minoritaire et de figures historiques du PS, tels François Hollande, l'ancien premier secrétaire Jean-Christophe Cambadélis ou encore Stéphane Le Foll. Ils estiment que la radicalité de LFI menace l'identité social-démocrate de leur parti. Le PS entend préserver ses 25 députés sortants et obtenir d'autres circonscriptions gagnables.

P.B. avec AFP