RMC

Législatives: Marine Le Pen sera candidate à sa réélection dans le Pas-de-Calais

La candidate RN Marine Le Pen quitte le podium après son discours le 24 avril 2022 juste après l'annonce des résultats de la présidentielle où elle a échoué face à Emmanuel Macron

La candidate RN Marine Le Pen quitte le podium après son discours le 24 avril 2022 juste après l'annonce des résultats de la présidentielle où elle a échoué face à Emmanuel Macron - Christophe ARCHAMBAULT © 2019 AFP

Tout juste sortie de l'élection présidentielle, Marine Le Pen sera candidate à sa réélection comme députée à Hénin-Beaumont (Pas-de-Calais).

A peine sortie de la présidentielle, Marine Le Pen repart en campagne. Comme l'avait indiqué BFMTV en début de semaine, la candidate RN à la présidentielle sera investie pour candidater à sa succession dans sa circonscription d'Hénin-Beaumont, a annoncé le président de son parti, Jordan Bardella.

Déjà candidate dans la onzième circonscription du Pas-de-Calais en 2012, où elle avait été battue par le socialiste Philippe Kemel pour 118 voix, Marine Le Pen avait été élue dans cette même cironscription, qui regroupe les cantons de Carvin, Courrières, Hénin-Beaumont, Leforest, Montigny-en-Gohelle et Rouvroy, en 2017 avec 58,60% des voix, face à la candidate LREM Anne Roquet.

Un bastion RN

Depuis cette première élection de 2012, où Marine Le Pen était largement arrivée en tête au premier tour (42,36% contre 23,50% pour le candidat socialiste et 21,48% pour Jean-Luc Mélenchon), le Rassemblement National s'est installé dans cette partie de la région Hauts-de-France.

À Hénin-Beaumont, le RN Steeve Briois est devenu maire en 2014, puis en 2015, sur les deux cantons de la ville, des conseillers départementaux RN ont été élus dont Steve Briois et Marine Le Pen, sur le canton d'Hénin-Beaumont 2, depuis 2021. De même, lors des régionales 2021, la liste de Sébastien Chenu était largement arrivée en tête avec 59,05% des voix.

Bardella pas candidat

En annonçant la candidature de Marine Le Pen, Jordan Bardella en a profité pour préciser qu'il ne briguerait pas de mandat de député:

"Conformément à l'engagement que j'avais pris, j'irai au bout de mon mandat européen, je ne briguerai pas de mandat de député", a déclaré le président du Rassemblement national.
https://twitter.com/mmartinezrmc Maxime Martinez Journaliste RMC