RMC

Quelques jours de repos pour Marine Le Pen avant le 1er mai

Après sa défaite au second tour de l'élection présidentielle, Marine Le Pen va prendre quelques jours de repos avant de retourner aux affaires publiques le 1er mai.

Marine Le Pen, qui a perdu à la présidentielle dimanche face à Emmanuel Macron, va prendre quelques jours de repos à compter de ce lundi soir, avant de célébrer Jeanne d'Arc le 1er mai, a appris l'AFP auprès de son entourage.

Lundi elle a animé deux réunions de son parti, un bureau exécutif (direction) et un bureau national (direction élargie) pour préparer les législatives des 12 et 19 juin.

Dimanche prochain 1er mai, elle a prévu de déposer comme chaque année une gerbe en l'honneur de Jeanne d'Arc, à Paris. Elle présidera également ce jour-là une "grande vidéo-conférence avec l'ensemble des candidats et des cadres pour les législatives".

Aucune alliance envisagée pour les législatives

Le RN, qui réunit une commission d'investiture mardi, devrait avoir choisi d'ici la fin de la semaine autant de candidats que de circonscriptions, soit 577.

Aucune alliance avec d'autres partis n'est envisagée, sauf cas très particuliers de potentiels candidats du camp de son rival Éric Zemmour, comme le responsable des jeunes Stanislas Rigault.

"Eric Zemmour, il faudrait qu'il accepte que Marine Le Pen est la cheffe de l'opposition", a estimé Jean-Philippe Tanguy, ex-directeur adjoint de la campagne devant quelques journalistes réunis devant le QG du RN.

"Ne laissez pas les pleins pouvoirs à Emmanuel Macron"

Le RN, qui ne dispose actuellement que de 7 députés dont une apparentée (Emmanuelle Ménard), voudrait constituer un groupe, ce qui est possible à partir de 15 élus. M. Tanguy a calculé que Marine Le Pen était arrivée en tête du second tour dans 159 circonscriptions (142 sans les Outre-mer). M. Tanguy devrait lui-même se présenter dans la 4e circonscription de la Somme.

Les 6 députés RN sortants dont Marine Le Pen dans le Pas-de-Calais devraient aussi se représenter.

Laurent Jacobelli, porte-parole, devrait briguer une circonscription dans le Grand Est. Jordan Bardella, qui pourrait rester président par intérim du RN pendant un an, soit jusqu'en septembre prochain, songe lui à se présenter dans la circonscription de Saint-Tropez (Var). "Ne laissez pas les pleins pouvoirs à Emmanuel Macron" qui est un "dirigeant autoritaire", a lancé lundi, comme un mot d'ordre, M. Bardella à propos des législatives.

G.D. avec AFP