RMC

Les Français détestent-ils vraiment les réformes, comme le dit Emmanuel Macron?

Selon Emmanuel Macron, en déplacement à Bucarest, les Français seraient réfractaires aux réformes. C'est ce que nous avons voulu vérifier à Paris, en venant directement vous poser la question.

En déplacement en Roumanie, Emmanuel Macron a déclaré devant la communauté française de Bucarest que la France "n’est pas un pays réformable". C’est ce que ne nous avons voulu vérifier en venant à votre rencontre, à Paris.

Michelle est retraitée depuis 3 ans. Elle craint, qu'un jour, une réforme vienne amputer sa pension d'ancienne secrétaire. "J’espère que je continuerai de toucher ma petite retraite et qu’on ne va pas me l’enlever. C'est normal que les réformes inquiètent".

Une mauvaise connaissance des réformes est souvent en cause, car même si Emmanuel Macron a rappelé jeudi l'importance "d'expliquer au peuple français où l'on va", c'est loin d'être clair pour Nadège. "S’il y avait un petit résumé, même un peu simplet, qui permettrait à tout le monde de comprendre, ce serait plus simple".

"Je pense que les réformes sont malgré tout nécessaires"

Dans son viseur, la réforme du code du travail, dont elle critique la méthode. "À force de voir plein de réformes qui tombent en même temps, et surtout à des périodes comme les vacances, où on ne peut pas forcément réagir, les gens en ont marre. Et ne pas être d’accord, ça ne veut pas dire ne pas aimer".

Mais les réformes ne sont pas toujours menées pour faire plaisir selon Kévin. "Les réformes sont très importantes. Alors cela créera sûrement beaucoup de polémiques et de frustrations, mais je pense que, malgré tout, c’est nécessaire."

Emmanuel Macron a en tout cas une nouvelle fois affirmer que la France doit se transformer en profondeur, pour "emmener l'Europe vers de nouveaux projets".

Charlotte Peyronnet (avec T.M.)