RMC

Niche parlementaire, réforme des retraites: comment le RN veut s'imposer à l'Assemblée nationale

Le Rassemblement national est en train de peaufiner sa stratégie pour les nouvelles échéances qui arrivent à l'Assemblée nationale.

Les députés font leur retour à l'Assemblée. Et le RN cherche à tout prix à s'imposer définitivement dans l'hémicycle. Un cadre du parti résume la stratégie du RN pour cette rentrée: “Rester de bons élèves, tout en étant insaisissables”.

Un message qui devrait être rappelé par Marine Le Pen ce lundi après-midi, lors de ses vœux à son groupe de députés. L’objectif, afficher son sérieux, tout en faisant des coups politiques dans l'hémicycle.

Pour ce qui est des coups, ça commence dès jeudi, lors de la niche parlementaire du groupe. Le RN va défendre huit textes lors de cette journée, notamment la suppression de la ZFE… Huit points du programme présidentiel, mais aussi huit occasions de tester les autres groupes. Exemple avec la proportionnelle, défendue depuis longtemps par le Modem. "On verra bien leur sincérité. Est-ce qu'ils font passer la politicaillerie avant l'intérêt général ?", s'amuse déjà un député.

Ça, c'est pour les coups. Pour l'aspect "bons élèves", le RN mise sur un texte: la réforme des retraites. Les marinistes le revendiquent haut et fort: la bataille contre la réforme des retraites se joue avant tout à l'Assemblée nationale. "On a un gros groupe de députés alors il faut l'utiliser" assure un stratège du parti.

Mettre en avant des nouveaux visages

Le but est triple pour le RN, mettre en avant son propre projet, la retraite à 60 ans pour ceux qui ont commencé à travailler avant 20 ans, et 62 ans pour les autres, renforcer sa crédibilité sur les questions économiques et incarner l'ordre face à la Nupes, qui appelle aux manifestations.

Un député résume: "On ne veut pas de grand écart entre ce qu'on est dans l'opposition et ce qu'on serait au pouvoir". Plusieurs figures de gauche l'admettent, "les députés RN sont habiles depuis le début de mandat". "Mais leur stratégie de notabilisation, jusqu’où ça va? Avec leurs votes, on voit le fond de leur politique", pointe une députée LFI, par exemple sur leur vote contre l'augmentation du SMIC.

Dernier volet de la stratégie RN, multiplier les visages. Marine Le Pen souhaite être davantage sur le terrain, après six mois à gérer au plus près ses troupes à l'Assemblée. "Et puis, elle ne peut pas être sur tous les fronts" explique un député.

Alors pour relayer la présidente, le RN veut faire émerger de nouvelles têtes. Le parti a d'ailleurs identifié cinq députés qui ne se sont pas exprimés dans l'hémicycle depuis le début du mandat. Ça ne va pas durer, ils prendront la parole cette semaine, demande express de Marine Le Pen en personne.

Et pour chaque thématique, le parti a identifié un ou deux porte-parole. Par exemple, sur les retraites, Laure Lavalette et Thomas Ménagé, encore peu connus du grand public, seront en première ligne. Histoire d'incarner un peu plus une possible équipe gouvernementale.

Romain Cluzel