RMC

Réforme des retraites: à quel âge nos voisins européens partent-ils à la retraite?

La retraite à 64 ou 65 ans? Les détails de la réforme des retraites seront dévoilés ce mardi par le gouvernement. Dans plusieurs pays européens, des réformes sont aussi en cours, comme en Grande-Bretagne ou au Danemark. Globalement, sur le continent, l'âge de départ légal est compris entre 60 et 67 ans.

D'après un sondage Ipsos publié le 5 janvier, 79% des personnes interrogées sont totalement opposées au fait de reculer l’âge du départ à la retraite de 62 à 65 ans. Pour l'heure, on ignore si le gouvernement a décidé de placer l'âge légal du départ à 64 ou 65 ans: les détails de la réforme des retraites seront dévoilés mardi.

Quid des autres pays en Europe? Globalement, c'est autour de 65 ans qu'il est possible de prendre sa retraite: c'est l'âge légal dans un tiers des pays européens. Dans un autre tiers, c’est au-dessus, et dans le dernier tiers c’est en-dessous. Parmi les pays où l’on prend sa retraite le plus tard, il y a l'Italie, le Danemark et l’Islande, à 67 ans. Aux Pays-Bas, l'âge sera bientôt relevé aussi à 67 ans.

À l'inverse, plusieurs pays permettent aux travailleurs de partir plutôt tôt. C'est le cas notamment de la France, la Grèce, la Suède, la Norvège ou encore la Slovaquie, à 62 ans. La condition, comme c'est le cas en France, c'est d'avoir cotisé un certain nombre d'années.

Des réformes dans de nombreux pays

Il y a également des pays où les femmes et les hommes ne prennent pas leur retraite au même âge. En Autriche par exemple, l'âge légal est de 65 ans pour les hommes et de 60 ans pour les femmes. En Pologne aussi, mais progressivement cette différence va se réduire.

La France n'est pas le seul pays où des réformes sont en cours, en revanche, les débats dans les autres pays sont beaucoup moins vifs. Il est prévu de passer à 67 ans en 2026 en Grande-Bretagne, en 2027 en Espagne, en 2029 en Allemagne et en 2030 pour la Belgique. Cela fait donc quatre voisins immédiats de la France qui ont déjà programmé la retraite à 67 ans.

D’autres pays vont plus loin: au Danemark, l'âge de départ passera à 69 ans en 2035. En Italie, où le départ est déjà à 67 ans, il passera à 69 ans et neuf mois, donc quasiment 70 ans, en 2050. Aux Pays-Bas, l'âge de départ sera repoussé au-delà de 67 ans, chaque fois que l'espérance de vie augmentera.

Des exceptions, comme en France

Dans tous ces pays, comme en France, il y a des exception et des possibilités de partir plus tôt pour les carrières longues ou pour les métiers pénibles. En Allemagne, par exemple, ou le départ sera bientôt à 67 ans, les salariés pourront partir à 65 ans s’ils ont travaillé 45 ans, c’est-à-dire, s'ils ont commencé à 20 ans et même à 63 s’ils acceptent une décote. 

Aux États-Unis, un travailleur sur deux n'a pas d'épargne retraite. Ce que versent les fonds de pension privés aux retraités ne représente que 10% de leur revenu: le reste est payé par un système de répartition, avec une retraite de base financée par l'équivalent de la sécurité sociale française.

La retraite moyenne des États-uniens est de 1.400 dollars, à peu près comme en France. L'âge légal de départ est de 62 ans et l'âge pour toucher une pension complète sans décote est de 67 ans. C'est exactement comme en France.

Un système unique en Chine

Il y a peu de différences entre le système des États-Unis et celui de la France, sauf une. Là-bas, beaucoup de personnes sont laissées sur le côté: il y a presque 10 fois plus de retraités pauvres aux États-Unis qu’en France.

Là où le système est unique, c'est la Chine. L'âge de départ à la retraite est de 50 ans pour les femmes et 60 ans pour les hommes. Pour ceux qui exercent un métier pénible, c’est 55 ans pour les hommes et 45 ans pour les femmes. Une réforme est d'ailleurs en cours et les Chinois vont devoir travailler 5 ans de plus. Cela se fera progressivement. Il est prévu la retraite à 65 ans pour les hommes en 2045.

AB avec Nicolas Poincaré