RMC

Nouvelles mesures en Ile-de-France et dans les Hauts-de-France: la conférence de presse du gouvernement reportée à 19h

Jean Castex doit annoncer ces nouvelles restrictions lors d'une conférence de presse repoussée à 19h.

L'Ile-de-France et les Hauts-de-France reconfinées pour le week-end ou toute la semaine? L'exécutif doit annoncer jeudi de nouvelles restrictions pour tenter de freiner la "troisième vague" de l'épidémie du Covid-19 qui va "taper très dur" jusqu'à la mi-avril selon Emmanuel Macron. 

"On est, soyons clairs, dans une troisième vague largement due à la montée de ce fameux variant anglais. La situation est clairement critique. Ça va taper très dur jusqu'à la mi-avril", a souligné le chef de l'Etat mercredi soir lors d'une visioconférence avec des maires franciliens et d'autres régions.

Jean Castex doit annoncer ces nouvelles restrictions lors d'une conférence de presse repoussée à 19h dans l'attente de l'avis de l'Agence européenne du médicament sur l'utilisation du vaccin AstraZeneca.

L'Agence Européenne des Médicaments doit en effet se prononcer sur l'utilisation du vaccin AstraZeneca, suspendu dans plusieurs pays en raison de signalements de cas de thromboses, possiblement liés à la vaccination.

L'exécutif veut ainsi attendre afin de communiquer aux Français cette décision dès ce jeudi soir.

>> A LIRE AUSSI - Vers un confinement "dur" ou le week-end pour l'Ile-de-France et les Hauts-de-France: l'heure du choix pour Macron

Elles concerneront d'abord les 12 millions de Franciliens et les 6 millions d'habitants des Hauts-de-France, deux régions particulièrement touchées par la nette accélération de la circulation du virus en France, avec plus de 38.000 contaminations en 24 heures selon le dernier bilan. Les deux têtes de l'exécutif, qui va continuer à consulter des élus, vont se voir en fin de matinée pour caler les derniers arbitrages, selon une source gouvernementale.

Dès mercredi midi, à l'issue d'un nouveau Conseil de défense sanitaire, le porte-parole du gouvernement Gabriel Attal a fait savoir que "des mesures supplémentaires", applicables dès ce week-end, seraient prises dans ces deux régions, tout en laissant entendre que les écoles y resteraient ouvertes.

Pas de nouvelles restrictions en revanche en PACA, où Nice et le littoral des Alpes-Maritimes sont déjà confinés le week-end.

La rédaction de RMC avec AFP