RMC

"On n'est pas dans la politique du pire": le RN prêt à appuyer la majorité à l'Assemblée nationale?

À l'Assemblée nationale, le Rassemblement national ne bloquera pas tout. C'est ce que promet Jean-Philippe Tanguy, le président délégué du groupe à l'Assemblée, qui se dit prêt à voter les aides sur le pouvoir d'achat et écarte "la politique du pire".

Après son discours de politique générale à l'Assemblée nationale, Elisabeth Borne doit présenter ce jeudi un texte d'urgence pour le pouvoir d'achat des Français, soumis à une forte inflation. Au menu, une aide de 100 euros pour les foyers les plus modestes et 50 euros par enfant.

Une aide que le Rassemblement national qui compte de nombreux députés à l'Assemblée nationale pourrait voter: "On peut le voter mais ça ne résoudra pas le problème de l'aide alimentaire", concède ce jeudi sur RMC Jean-Philippe Tanguy, député RN de la Somme et président délégué du groupe Rassemblement national.

"Le problème, c'est que l'on ne sait pas à qui cela va être attribué. C'est pour cela que nous proposons une baisse de la TVA de 5 à 0% sur les produits de première nécessité, pour que cela touche tout le monde. Et c'est pareil pour l'énergie car aujourd'hui, les classes moyennes elle aussi sont touchées par l'inflation", déplore l'élu d'extrême-droite.

"On ne bloquera pas, il doit y avoir de l'argent qui rentre chez les familles françaises"

En tout cas, pas question de maintenir une politique d'opposition permanente au gouvernement, au sein d'un parti qui pourrait peser à l'Assemblée nationale pendant le nouveau quinquennat d'Emmanuel Macron: "On n'est pas dans la politique du pire", assure Jean-Philippe Tanguy.

"On ne bloquera pas, car il doit y avoir de l'argent qui rentre chez les familles françaises. Mais on dit qu'une une autre mesure serait meilleure, la baisse de la TVA. C'est comme la ristourne sur le carburant que l'on votera aussi. Je ne vois pas non plus de mesure scandaleuse dans le paquet pouvoir d'achat", assure-t-il.

Guillaume Dussourt