RMC

Pour les militants FN, François Fillon "c’est la loi El-Khomri en pire"

La victoire surprise de l'ancien premier ministre a surpris au sein du parti d'extrême droite, ou on n’avait pas prévu que Nicolas Sarkozy serait éliminé dès le premier tour.

Avec son discours conservateur et ses soutiens dans les rangs de la Manif pour Tous, François Fillon pourrait bien marcher sur les plates-bandes du FN s'il était choisi au second tour de cette primaire. Du côté des militants FN, comment voient-ils cet adversaire potentiel de Marine le Pen?

Pour Jean-François Luc, conseiller régional FN dans les Bouches-du-Rhône, c’est d’abord l’élimination de Nicolas Sarkozy qu’il faut retenir. "Je me réjouis de son éviction qui pour moi était le candidat qui pouvait nous prendre le plus d’électeurs, avec lequel en tout cas on est le plus en raisonnance. La sécurité, l’identité nationale, la lutte contre l’islamisation, tous ces thèmes sont abandonnés par le candidat Fillon ou le candidat Juppé".

"François Fillon est ultra-libéral, il n’y a qu’à voir son programme"

Le candidat Fillon qui serait aussi selon François-Xavier, militant FN, très attaquable sur son programme économique: "François Fillon est ultra-libéral, il n’y a qu’à voir son programme. Nous sommes contre évidemment. Si on regarde ses propositions, c’est la Loi El-Khomri en pire".

Quant à l’élan suscité par les 4 millions de votants au premier tour de cette primaire, il n’inquiète pas non plus Jeanne Marti, élue FN au conseil municipal de Marseille. "Aucune inquiétude, nous traçons notre chemin. Sur le terrain nous avons d’excellent retour. Une dame me disait qu’elle n’avait pas dépensé deux euros comme ça elle pouvait acheter le pain pour les enfants". Des militants FN qui assurent ne pas craindre non plus une éventuelle surprise créée par Alain Juppé au second tour de cette primaire.

Lionel Dian (avec AM)