RMC

Pourquoi Nicolas Hulot veut à nouveau peser dans le débat public

Nicolas Hulot était l'invité de Jean-Jacques Bourdin mardi matin sur RMC.

Sa parole est devenue rare depuis son départ du gouvernement il y a maintenant 2 ans et demi. A l'occasion des 30 ans de sa Fondation, Nicolas Hulot vient présenter des propositions sur la sortie des pesticides. 

Après plusieurs mois en retrait, Nicolas Hulot veut donc à nouveau peser dans le débat public et compte utiliser la fondation qui porte son nom pour diffuser ses idées. Et notamment son "think tank", avec des propositions sur les pesticides, les importations de produits polluants, l'automobile ou encore le nucléaire. Des "feuilles de route", publiées environ une fois par mois, qu'il espère voir appliquées au prochain quinquennat.

La présidentielle?

Parce que Nicolas Hulot multiplie les critiques sur l'action du gouvernement actuel, très insuffisante sur l'environnement selon lui. L'ancien Ministre de l'Environnement vise ainsi le projet de loi Climat qui sera présenté mercredi en Conseil des Ministres: un texte "pas à la hauteur" selon lui, dénonçant "l'écart énorme entre les promesses politiques et la réalisation des promesses qui sape notre démocratie".

Des piques qui passent mal à l'Elysée. Un proche du Président assène: "Il y a quelque chose d'un peu indécent à ne pas tirer les enseignements de ce qu’il a fait pendant qu’il gouvernait". 

Au contraire, il n'a pas changé de positionnement défendent les proches de Nicolas Hulot, qui rappellent le manque d'arbitrage en faveur de l'ancien ministre de l'environnement. Mais selon un de ces proches, pas question pour Nicolas Hulot de se présenter à la présidentielle ou de soutenir un candidat.

Romain Cluzel