RMC

Réforme des retraites: un million de personnes dans la rue, c'est possible?

Le premier round de la mobilisation contre la réforme des retraites a lieu ce jeudi. A l'unisson, syndicats et oppositions appellent les Français à descendre dans la rue et attendent un million de manifestants.

La mobilisation contre la réforme des retraites débute ce jeudi. A l'appel de tous les syndicats, les Français sont invités à manifester et plusieurs préavis de grève notamment dans les transports, ont été déposés.

A cette occasion, Fabien Roussel veut voir "1 million de Français déferler dans la rue". "Public, privé, jeunes, retraités, nous devons tous sortir massivement. Soyons 1 million à déferler dans la rue. Il n'y a que ce rendez-vous qui compte", assure le secrétaire national du Parti communiste français dans Le JDD. La députée de La France insoumise Clémentine Autain estime aussi qu'il faut "mettre le paquet", tandis que le leader de la CGT Philippe Martinez espère aussi "des millions" de Français mobilisés.

"La seule réforme de Macron, le seul os que les gens ont à se mettre sous la dent"

"Cette mobilisation cristallise un rejet de ce qui est perçu comme une macronie au service des plus riches et il reflète une certaine réalité", estime ce lundi sur le plateau des "Grandes Gueules", l'avocat Charles Consigny, candidat aux législatives sous l'étiquette des Républicains en 2022, qui estime que la mobilisation de jeudi pourrait attirer les foules, en raison de cette perception des Français de leur gouvernement.

"De ma petite expérience politique, j'ai rarement vu un gouvernement aussi faible et aussi soumis aux puissances de l'argent, aussi fasciné par ces gens-là. On a l'impression qu'ils gouvernent dans l'intérêt d'un petit nombre qui leur dicte la politique à suivre", juge-t-il, se disant favorable à la réforme.

"Je pense qu'il y aura un million de personnes dans la rue. C'est la seule réforme de Macron, c'est le seul os que les gens contre Macron ont à se mettre sous la dent", estime Charles Consigny sur RMC et RMC Story.

La réforme passera "avec LR ou le 49-3"

Gérald, commercial, ne croit pas à la présence d'un million de personnes dans la rue jeudi. "Ça va être une mascarade. On est sur un projet de loi finances 2023 demandé par l'Europe et la réforme des retraites est nécessaire à ça. Les oppositions et les syndicats le savent, ça leur sert à faire de la pub. Et quoi qu'il arrive, elle passera avec les LR ou le 49-3", estime-t-il.

Le gouvernement s'attend lui aussi à une forte mobilisation. Dimanche, Aurore Bergé, la présidente des députés Renaissance, a pourtant assuré que la réforme serait adoptée et entrerait en vigueur". Selon un sondage de l'Ifop pour Le JDD, 68% des Français sont hostiles au projet, et 51% soutiennent le mouvement social.

Le projet du gouvernement vise à reporter progressivement à 64 ans l'âge de départ à la retraite, au lieu de 62 ans actuellement, tout en accélérant l'allongement de la durée de cotisation.

G.D.