RMC

Report du projet de loi immigration: l'opposition de droite satisfaite appelle à "aller plus loin"

Le ministre de l'Intérieur Gérald Darmanin a annoncé le report de son projet de loi immigration, une décision qui satisfait à droite.

Changement de méthode pour Gérald Darmanin. Le projet de loi immigration prévu en octobre est finalement reporté. À la demande d'Elizabeth Borne, le ministre de l'Intérieur organisera une concertation place Beauveau. L'objectif reformer en profondeur l’organisation de l’asile avec une procédure d’éloignement dès le rejet de la demande, notamment.

Un axe de réflexion qui convient à François-Noël Buffet, sénateur LR et président de la commission des lois: "Le fait qu’un refus définitif de demande d’asile vaille obligation de quitter le territoire national, me paraît essentiel. Il faut que notre administration soit beaucoup plus efficace mais surtout qu’on lui donne les moyens", explique-t-il à RMC.

Les préfets déjà sommés d'agir

"D’autres mesures que l’on proposait il y a longtemps, sont reprises, tant mieux. C’est le cas du visa contre laisser-passer consulaire", ajoute-t-il.

"Maintenant il faut aller beaucoup plus loin, attendons le débat et j’y participerais pour convaincre le gouvernement de mener une politique migratoire efficace", promet le sénateur.

Dans les propositions de Gérald Darmanin, être plus intraitable avec les délinquants étrangers. Mercredi, le ministre de l’intérieur a adressé une note aux préfets afin que les places en rétention soient prioritairement réservées au étrangers en situation

Hélène Terzian (avec G.D.)