RMC

Rôle de la Première dame: "L'important, c'est la transparence", souligne Aurore Bergé (LREM)

Brigitte Macron s’exprime pour la première fois dans les colonnes du magazine Elle ce vendredi. Une interview très attendue, sur laquelle est revenue Aurore Bergé, députée LREM, dans Bourdin Direct.

Aurore Bergé, députée LREM et porte-parole à l’Assemblée nationale, a défendu ce jeudi matin dans Bourdin Direct la clarification du rôle de Brigitte Macron.

Elle estime nécessaire que la Première dame ait un statut spécial: "L’important est la question de la transparence. Quel est l’argent public disposé pour celui ou celle qui partage la vie du président de la République? On a voté une loi sur la confiance, et c’est important que cette confiance aille jusqu’à cette transparence-là."

"Elle reçoit 140 courriers par jours, les Français attendent qu’elle joue un rôle"

Aurore Bergé souligne que la première dame offre une forte visibilité aux causes pour lesquelles elle s’engage: "Ses missions auront un coût, il y aura une transparence sur son agenda et c’est une première. On saura les causes et les engagements qui seront les siens à commencer par les questions éducatives et celles du handicap. Qu’elle se soit mobilisée sur le sujet de l’autisme donne à ce sujet-là une mobilisation beaucoup plus forte."

La député LREM est aussi revenue sur l'interview de Brigitte Macron dans Elle affirmant que cela n’a rien d’un coup de communication. "Je ne pense pas que cette interview soit une opération de communication. Il y avait une véritable attente. La rédaction de Elle voulait l’interviewer depuis longtemps, même pendant la campagne présidentielle. Elle reçoit 140 courriers par jours, les français attendent qu’elle joue un rôle et je pense qu’elle le fait avec beaucoup d’élégance et de retenue."

Bourdin Direct (avec Tom Masson)