RMC

Vers une abstention record pour les régionales selon un sondage

Elections régionales: couac à Marseille, avec une quarantaine de bureaux fermés faute d'assesseurs

Elections régionales: couac à Marseille, avec une quarantaine de bureaux fermés faute d'assesseurs - AFP

L'année dernière les élections municipales avaient déjà battu des records d'abstention en plein confinement. Depuis, la panique a laissé place à la vaccination et au déconfinement, mais malgré cela, la désertion des urnes reste le scénario le plus probable

L'abstention pourrait atteindre des sommets ce dimanche pour les élections régionales et départementales. Selon un sondage ELABE pour BFMTV que nous vous révélons ce jeudi matin: l'abstention serait comprise entre 59% et 64%. C'est encore plus qu'aux élections municipales de l'année dernière où, en pleine crise sanitaire, 58% des électeurs n'avaient pas voté.

L'abstention peut donc atteindre un record absolu dimanche, puisque selon ce sondage, plus de 60% des électeurs n'iraient pas voter. Cela représente plus de 28 millions de Français. Les électeurs boudent traditionnellement les régionales, mais jamais à un tel niveau. Lors du précédent scrutin, il y a 6 ans, l'abstention atteignait 50%, selon ce sondage. 

Une élection qui n'intéresse pas

Le désintérêt pour la politique se creuse donc davantage. C'est d’ailleurs la raison numéro une invoquée par ces potentiels abstentionnistes. Avec la défiance envers le monde politique, ils ont l'impression que cela ne sert à rien de voter lors de ces élections.

>> A LIRE AUSSI - Abstention: les Français ne se reconnaissent pas dans les projets des candidats, selon une étude

Les jeunes, eux, hésitent principalement à aller voter pour des raisons pratiques. Ils ne peuvent pas se rendre dans leur bureau de vote ou ont mieux à faire. De manière générale, les électeurs ne sont pas assez informés et 6 Français sur 10 ne connaissent pas le nom du président de leur région.

Nicolas Traino avec Guillaume Descours