RMC

Recrudescence de la rougeole en France: "Les réactions anti-vaccins sont des caprices d'enfants gâtés de pays riches"

Selon l'infectiologue Eric Caumes, l'épidémie de rougeole se répand en France à cause du manque de vaccination. Il juge que c'est une forme d'individualisme très présent dans notre société.

La France a fait une entrée remarquée, mais peu glorieuse dans le top 10 des pays responsables de trois-quarts environ de l’augmentation totale des cas en 2018. Depuis le début de l’année, 244 personnes ont été contaminées par cette maladie et 30% des malades ont dû être hospitalisées. 

L’infectiologue, le professeur Eric Caumes, chef de service à la Pitié-Salpétrière, estime qu’il n’est pourtant pas difficile d’endiguer le phénomène. Il suffit de se faire vacciner. "Le vaccin contre la rougeole est 100% efficace", explique-t-il, au contraire de vaccin comme celui de la grippe. 

Pourtant, aujourd’hui il y a un vrai manque de vaccination. Un problème de société selon le médecin. "L’absence de vaccination, c’est un caprice d’enfant gâté. Quand je discute avec des collègues africains, ça les fait plutôt ricaner ce manque de vaccination. C’est l’individualisme forcené qui prend le pas sur tout le reste", détaille-t-il. 

Pas de risque à la sur-vaccination

Il affirme également que si on ne se souvient plus si l’on est à jour dans ses vaccins il n’y a qu’une seule solution. "Il ne faut pas s’inquiéter et reprendre le protocole vaccinatoire comme si on avait jamais été vacciné", explique-t-il, précisant que "ce n’est absolument pas grave de se faire sur-vacciner".

Les personnes les plus à risque d’être contaminées sont celles qui ne sont pas vaccinées et celles qui ne sont pas immunisées, c’est-à-dire qui n’ont pas attrapé la rougeole une fois. 

Guillaume Descours