RMC

A Nancy, la municipalité installe des ventilateurs chez les seniors pour mieux supporter la canicule

En plus d'appeler régulièrement les seniors inscrit au registre climatique communal, la mairie propose aussi d'autres services comme l'installation de ventilateurs ou encore la possibilité d'accueillir les seniors dans des résidences climatisées.

Le mercure est fortement monté en Meurthe-et-Moselle. À Nancy, mercredi, le record de chaleur de 39.3 degrés de 2003 a été battu avec 39.7 degrés. Avec 41 degrés attendus aujourd'hui, il devrait une nouvelle fois être battu.

La mairie a lancé son plan canicule. Dès que le niveau 3 est atteint, les services de la Caisse centrale d'activités sociales appellent les seniors figurant sur leur "registre climatique communal". Souvent, ce sont des personnes vivant seules. Les opérateurs et opératrices vérifient notamment l'état de santé de leurs interlocuteurs et leur prodiguent des conseils pour mieux vivre la canicule. Si le senior ne répond pas un proche de confiance est appelé. 

L'inscription sur ce registre est ouverte au personne de plus de 65 ans et résidant à leur domicile. Ce service est gratuit. Et cette année, la mairie de Nancy organise aussi l'installation à domicile de ventilateurs. 22 euros l'appareil et la pose assurée par un personnel de la mairie.

Dans son une pièce exiguë, Michel Lambert, 77 ans a du mal à se rafraîchir. Heureusement Chantal, une employée de la mairie de Nancy vient à son secours, elle a un ventilateur pour lui.

"Ça se fait quand on a des fortes chaleurs. On installe un ventilateur aux personnes qui le demande. On en a installé pas mal déjà", affirme l’employée municipale.

Des résidences climatisées mises à disposition

Le montage ne prend que quelques minutes et le résultat est immédiat. En plus du ventilateur, Michel respect quelques règles simple pour lutter contre la chaleur. "Je garde les volets baissés. Je reste tranquille", explique le retraité. 

Ces règles, les services de la mairie de Nancy les rappellent chaque jour au téléphone. Près de 130 personnes âgées sont appelés tous les deux jours. Marie Pierre Noyer est la directrice du pôle senior.

"Pas plus tard que ce matin, je donnais un conseil à une dame. Je lui disais si vous avez une machine de serviettes éponges à faire, faîte là puis étendez là, ça vous fera une sorte de climatisation naturelle", explique-t-elle. 

Si les seniors ne peuvent pas rafraîchir leur logement, ils peuvent se rendre dans l'une des résidences autonomie de la ville. Un espace rafraîchi et mis à leur disposition gratuitement.

Benjamin Pelsy et Caroline Bertolino avec Guillaume Descours