RMC

Après le passage de la tempête Gloria, l'heure est à l'évaluation des dégâts

Dans l'Aude après le passage de la tempête Gloria, les pompiers aident les habitants sinistrés à évacuer l'eau de leurs habitations.

Jeudi en fin de journée, seule un tronçon de l'Aude restait en alerte rouge crue parmi les différents cours d'eau de la région, après le passage de la tempête Gloria. Quelque 300 personnes restaient empêchées de regagner leur domicile, selon la préfecture, et 396 foyers toujours privés d'électricité, la décrue ne s'amorçant que lentement. Le trafic était également toujours perturbé sur une soixantaine d'axes routiers, tandis que trois communes étaient privées d'eau potable, sans rétablissement en vue avant le début de la semaine prochaine.

Jeudi, l'heure était à l'évaluation des dégâts pour les habitants du quartier Saint-Antoine à Limoux dans l'Aude, où de nombreuses personnes étaient sinistrées: "Je suis très surprise il y a 50 ans que je suis là et c'est la première fois", a assuré à RMC Marie-Lou en découvrant les dégâts causés par la tempête dans sa cave.

"On pouvait faire une piscine intérieure"

Et les pompiers de la région sont à pied d'œuvre pour aider les sinistrés: "Nous avons les pompiers de Limoux qui sont formidables. Ils sont venus nous aider à pomper l'eau dans la cave. C'est impressionnant, on pouvait faire une piscine intérieure". Et après quelques heures de travail dans la cave, celle-ci redevient "nickel et propre", se félicite Marie-Lou.

Un compliment qui fait plaisir à Joël pompier de la ville: "Ce sont des personnes qui sont âgées. Elles ont été touchées par ce sinistre donc ça permet de les aider à mettre un petit peu de bonheur dans les journées difficiles".

Et c'est toute la ville qui fait preuve de solidarité: "On est une cinquantaine de pompier mais il y a aussi la protection civile, les services de la mairie et puis tous les bénévoles aussi qui participent à ces opérations de nettoyage", se félicite le lieutenant Philippe Rouch. Malgré un retour progressif à la normale, les pompiers restent mobilisés dans la région.

Mélanie Delaunay et Philippe Gayou (avec Guillaume Dussourt)