RMC

Au moins sept morts dans les inondations à New York

Les habitants ont diffusé des images folles des inondations éclairs.

Des pluies torrentielles et des crues éclair frappaient New York tôt jeudi au passage des restes de l'ouragan Ida qui semait le chaos dans le nord-est des Etats-Unis, entraînant annulations de vols et déclarations d'états d'urgence

Selon des sources officielles, au moins treize personnes ont péri dans la nuit de mercredi à jeudi à cause des intempéries à New York et la région. Le maire de la mégapole américaine Bill de Blasio a annoncé lors d'un point presse que "neuf New Yorkais" avaient perdu la vie dans la nuit, tandis que la mairie de la ville d'Elizabeth, dans le New Jersey voisin, a indiqué à l'AFP que quatre personnes étaient décédées dans ces inondations historiques dues aux restes de l'ouragan Ida. Un couple de septuagénaires, leur fils et un voisin, morts dans le même immeuble de la ville.

Des rues étaient transformées en rivières par endroit dans la capitale économique et culturelle américaine, tandis que les stations de métro étaient également inondées et le service interrompu, selon la Metropolitan Transportation Authority, qui gère les transports publics de New York.

Le service météo américain (NWS) a enregistré un record absolu de 80 mm de pluie en une heure à Central Park.

 Au milieu de la nuit, la nouvelle gouverneure de l'Etat de New York, Kathy Hochul, a décrété "l'état d'urgence" suite aux inondations "majeures" dans tous les comtés frontaliers de la ville, concernant potentiellement quelque 20 millions d'habitants.

Des centaines de vols ont été annulés dans les aéroports newyorkais de Newark, LaGuardia et JFK. Une vidéo montrait un terminal inondé à Newark.

D'après le NWS, cet état d'urgence en raison d'inondations soudaines est une première dans l'histoire de la mégapole, déjà frappée en octobre 2012 par l'ouragan Sandy. 

Des trombes d'eau sont tombées à partir de 21H30 mercredi (01H30 GMT jeudi) sur New York, où, selon plusieurs vidéos tweetées par le NWS, des rues ont été inondées dans les arrondissements de Brooklyn et du Queens, rendant la circulation automobile impossible.

Fin août, New York et sa région avaient déjà été touchées par l'ouragan Henri. Les intempéries, le 21 août, avaient mis fin prématurément au grand concert donné à Central Park, censé symboliser le retour à une vie plus festive après la pandémie de coronavirus. L'ouragan Ida, rétrogradé en cyclone post-tropical, a amené dans son sillage de fortes pluies, qui ont provoqué d'importantes inondations sur la côte est des Etats-Unis. 

Les ouragans sont un phénomène récurrent dans le sud des Etats-Unis. Mais le réchauffement de la surface des océans contribue à rendre les tempêtes plus puissantes, alertent les scientifiques. Elles font notamment peser un risque de plus en plus important sur les communautés côtières victimes des phénomènes de vagues-submersions amplifiés par la montée du niveau des océans. 

La rédaction de RMC avec AFP