RMC

Canicule: pour la première fois, Marseille met en place la circulation différenciée

Pour la première fois, la circulation différenciée sera mise en place jeudi à Marseille dans le cadre de l'épisode de pollution à l'ozone qui touche le département des Bouches-du-Rhône.

Depuis ce jeudi matin, seuls les automobilistes marseillais possédant une vignette Crit’Air de 1 à 3 sont autorisés à circuler mais dans les faits très peu de Marseillais semblaient au courant. La plupart des automobilistes marseillais ne s’y attendaient pas, comme François: "Je viens de l'apprendre, ça me surprend. Il va falloir s'y plier".

Les Marseillais sont donc obligés de s’y mettre même s’ils peuvent aussi se montrer sceptiques comme Julien: "C'est une bonne chose pour la pollution, mais à Marseille, on ne respecte pas trop les choses. On va voir, mais ça m'étonnerait que tout le monde respecte".

"Habituer les Marseillais en douceur"

Du côté de la mairie LR de Marseille et de son porte-parole Yves Moraine, on estime que la préfecture des Bouches-du-Rhône aurait pu faire preuve d’un peu plus d’anticipation avant de prendre la mesure: "Si l'Etat avait anticipé pour mieux informer les Marseillais à cette éventualité, ça aurait été une bonne chose. Ca n'a pas été fait, on le fait maintenant, et le fait qu'il y ait la sensibilisation avant la sanction permettra d'habituer les Marseillais en douceur, c'est le souhait de la ville".

Car le préfet souhaite avant tout faire de la pédagogie. Pas de PVs donc pour les Marseillais. En revanche, les consignes sont plus dures: vous ne pouvez circuler que si votre véhicule est équipé d'une vignette Crit'Air 0, 1 ou 2, les Crit'Air 3 ne doivent pas rouler. Les règles sont en revanche beaucoup plus souples à Grenoble, Strasbourg et Annecy, seuls les véhicules les plus polluants, vignettes Crit'Air 4 et 5 restent au garage.

La circulation différenciée pourrait être prolongée jusqu’à samedi suivant la qualité de l’air à Marseille.

Lionel Dian et Paul Barcelonne (avec Paulina Benavente)