RMC

11-Novembre: Emmanuel Macron doit inaugurer un monument en hommage aux soldats français morts à l'étranger

Le monument inauguré ce lundi 11 novembre par Emmanuel Macron veut rendre hommage aux militaires morts à l'étranger depuis la guerre d'Algérie.

Pour la 1ère fois, un monument aux morts pour les militaires tués en opération extérieure va être inauguré ce lundi après-midi par Emmanuel Macron, en marge des commémorations du 11-Novembre. Le mémorial, niché dans le Parc André Citroën dans le 15e arrondissement de Paris, entend rendre hommage aux militaires français morts en mission à l'étranger. En tout 563 militaires tués depuis 1963 vont être honorés.

La sculpture en bronze à taille réelle représente 6 militaires, 5 hommes et une femme, debouts, faisant mine de porter un cercueil et représentant l'armée de l'air, de terre et la marine: "Créer ce vide c’était pour moi la manière la plus efficace de matérialiser cette absence et rendre hommage à ceux qui restent. C’est aussi un hommage rendu à ce qui restent", explique à RMC le sculpteur Stéphane Vigny qui a eu l'idée du cercueil invisible.

600 proches de militaires tués en Opex attendus

Autour, de cette sculpture, un mur, avec les noms, gravés, des 549 militaires morts en opération extérieures depuis la Guerre d'Algérie. Un mur appelé à évoluer explique l'Elysée. Des noms seront potentiellement ajoutés au fur et à mesure de la poursuite des missions à l'étranger.

L'inauguration doit débuter à 15h45 et doit être suivie d'une allocution du président à 16h45. Six-cents proches de militaires morts pour la France sont attendus.

Alfred Aurenche (avec Guillaume Dussourt)