RMC

"Qu’ils prennent conscience de la chance qu’ils ont": le devoir de mémoire dispensé aux enfants sur la tombe du soldat inconnu

-

- - -

Chaque année, la tombe du soldat inconnu sous l'Arc de Triomphe, accueille 13.000 enfants et entretient le devoir de mémoire.

C'est en 1920, deux ans après la fin de la Première guerre mondiale que la tombe du soldat inconnu est installée sous l'Arc de Triomphe. 101 ans après, la flamme éternelle, allumée en 1923, est ravivée tous les soirs à la même heure. C'est à cette cérémonie que sont venus assister une soixantaine d'enfants de primaire vendredi.

En préparation de leur visite, les enfants ont évoqué la première guerre mondiale à l'école: "Il y a avait des tranchés et des millions de morts", explique Gabriel en classe de CM2. Âgés de 8 à 10 ans, ces élèves venus de la Marne ont tous retenu un enseignement de cette cérémonie: "On a rendu hommage à tous ceux qui sont morts pour sauver la France et nous permettre d’être libres", assure un autre enfant.

"Quand on connait notre histoire, on prend peut-être des précautions pour ne pas recommencer les mêmes choses" 

Pour Vanessa, la mère d'un petit garçon de CE2, ce devoir de mémoire est essentiel: "Il faut qu’ils prennent conscience de la chance qu’ils ont, qu’il y a eu beaucoup de morts pour qu’ils puissent vivre paisiblement, donc c’est important qu’ils connaissent leur passé", explique-t-elle au micro de RMC.

En charge de cette transmission du passé, Roland Palacio, vice-président et commissaire à la flamme. Pour lui recevoir des enfants permet de transmettre aussi un message de paix: "C’est important pour eux de connaître notre histoire. Quand on la connait on prend peut-être des précautions pour ne pas recommencer les mêmes choses", assure-t-il.

Chaque année, environ 13 000 enfants et adolescents visitent la tombe du soldat inconnu. 

Valentine Rault (avec Guillaume Dussourt)