RMC

"Bordel": 57% des Français choqués par le vocabulaire d'Emmanuel Macron, selon un sondage RMC

Selon un sondage Harris Interactive pour RMC et Atlantico, 57% des Français se déclarent choqués par les propos d'Emmanuel Macron accusant certains salariés de GM&S de "foutre le bordel".

Les mots d'Emmanuel Macron ne passent pas. Mercredi en Corrèze, le chef de l'Etat avait déclaré que "certains" feraient "mieux d'aller voir s'il y (avait) des postes" pour eux dans une entreprise voisine au lieu de "foutre le bordel", pointant les salariés de GM&S.

Des propos qui choquent 57% des Français selon un sondage Harris Interactive pour RMC et Atlantico. Seuls les proches de La République En Marche (83% d’entre eux) ne se déclarent pas choqués. Si les sympathisants France Insoumise, socialistes et FN se déclarent à plus de 70% choqués, les proches des Républicains sont plus partagés (54% se disent choqués).

Au-delà du tollé provoqué par ces quelques mots, le Président de la République manque, sur le fond, l'occasion de faire passer un message politique. 71% des Français interrogés estiment que ce franc-parler nuit à l'appropriation des idées du Président.

Et selon 66% des Français, les salariés d'une entreprise en difficulté devraient défendre leur emploi, plutôt que de chercher du travail dans une autre entreprise, comme le suggère le Président de la République.

P.B.