RMC

Chantage à la sextape: Gaël Perdriau, maire de Saint-Etienne, se met en retrait de la métropole

Pris dans un scandale de chantage politique, Gaël Perdriau a annoncé se mettre en retrait. Il ne présidera plus les assemblées de la métropole. Il reste maire malgré les nombreuses demandes de démission.

Gaël Perdriau, le maire de Saint-Etienne, éclaboussé par un scandale de chantage politique, s’est mis en retrait de ses fonctions de président de la métropole de Saint-Etienne, ce jeudi. Il laisse la main à ses adjoints et ne présidera plus jusqu'à nouvel ordre les assemblées de la métropole.

Il précise qu’il reste président de cette instance, et bien sûr, il reste maire de Saint-Etienne. Ce n’est donc qu’une mini concession faite à ceux qui demandent son départ. Et l’histoire de Gaël Perdriau, c’est surtout pour l’instant l’histoire d’un homme qui s'accroche.

Il est maire de Saint-Etienne depuis 2014. Localement, il a la réputation d’être un homme assez autoritaire, mais aussi d’un élu qui a su rénover les quartiers les plus défavorisés de cette ville pauvre. Un politique qui a aussi des ambitions nationales. Il a été élu vice-président des Républicains. Il se situe à l’aile gauche de son parti. Il dénonce la droitisation de sa formation et s’en prend nommément à Eric Ciotti ou à Laurent Wauquiez. Ce qui lui a valu d'être démis de ses fonctions de vice-président de LR.

Accusé de chantage

Au printemps dernier, il a laissé courir la rumeur qu’Emmanuel Macron allait l’appeler au gouvernement. Il commençait même à organiser son remplacement à la mairie de Saint-Etienne. Finalement, rien ne s’est passé comme il l'espérait. Il n’a pas été nommé ministre.

Et puis surtout, il a été rattrapé fin août par l’affaire de la sextape. Une affaire rocambolesque et nauséabonde selon ses propres mots. Son ancien premier adjoint a porté plainte pour chantage. Il a été filmé il y a huit ans, en train de recevoir un massage d’un homme dans une chambre d'hôtel, et il accuse le maire et son directeur de cabinet d'utiliser ces images pour le faire chanter et le neutraliser politiquement.

Mediapart a diffusé des enregistrements où l’on entend très clairement le maire et son directeur de cabinet menacer l’adjoint en lui disant: "Vos enfants ne s’en remettront pas". Depuis, Gaël Perdriau a été exclu de son parti, il a été entendu en garde à vue, il a viré son directeur de cabinet, il a fait face à une manifestation d'employés municipaux dans la mairie, qui demandait sa démission.

Bref, ça tangue pour lui, mais il maintient qu’il n’est pour rien dans cette affaire. Et il reste à la tête de la 14e ville de France.

Nicolas Poincaré