RMC

Chèques vacances, "prime Macron", chèque inflation...: un salarié peut gagner jusqu'à 2550 euros en plus cette année

"LECHYPRE DU JOUR" - Tous les jours à 6h20, on parle éco et conso avec Emmanuel Lechypre, dans "Apolline Matin".

En cette fin d'année, les coups de pouce financiers pris en charge par l’Etat et les entreprises se multiplient. Au total, un salarié qui coche toutes les cases peut gagner jusqu'à 2550 euros.

Le plus gros de cette somme, c’est la "prime Macron". Créée en 2018 à la suite de la crise des gilets jaunes, "la prime Macron" permet aux entreprises de verser une aide en fin d'année à leurs salariés sans aucune charge sociale ou fiscale, elle peut atteindre jusqu’à 2000 euros.

Il y a aussi le "chèque inflation": 100 euros pour compenser la hausse des prix de l’énergie et certaines entreprises ont décidé de doubler cette indemnité à 200 euros.

>> A LIRE AUSSI - Le plafond annuel des chèques cadeaux étendu pour Noël

A rajouter également, le "chèque énergie exceptionnel" de 100 euros pour les 5,8 millions de ménages qui le reçoivent habituellement. Il y a également les chèques-cadeaux fournis par les entreprises à leurs salariés, dont le plafond a été relevé de 171 à 250 euros.

Alors ça fait forcément envie... Mais personne ne pourra bénéficier de tous ces coups de pouce. Ce sera possible mais compliqué: la "prime Macron" est réservée aux travailleurs gagnant moins de trois fois le Smic sur les 12 mois précédant son versement. 

En 2020, elle avait été versée à 6 millions de salariés. Le "Chèque inflation" de 100 euros est lui dédié aux salariés qui gagnent moins de 2000 euros par mois, le "chèque énergie" supplémentaire pour les ménages les plus modestes. 

Enfin, les chèques-cadeaux, eux, concernent tous les salariés.

Emmanuel Lechypre