RMC

Comment sortir du "grand débat" sans décevoir les Français qui commencent à douter?

Alors que le chef de l'Etat va poursuivre sa tournée des région au-delà du 15 mars et à un moment où les critiques montent sur le flou qui entoure toujours la sortie du grand débat, Emmanuel Macron promet des réponses de court terme économiques, sociales et écologiques et constitutionnelles.

Alors que le chef de l'Etat va poursuivre sa tournée des région au-delà du 15 mars et à un moment où les critiques montent sur le flou qui entoure la suite, il a promis ce jeudi des réponses de court terme économiques, sociales et écologiques et constitutionnelles.

"Des propositions rock and roll"

Un processus profond sur plusieurs mois et plusieurs années. Car une question se pose: comment sortir du grand débat sans décevoir les Français qui commencent à douter?

Avec "des propositions rock and roll", souhaite le président de la République. Pas plus, pas moins. Des mesures pour le quotidien car c'est ce qui remonte des débats, répète un ministre.

Vers une baisse des impôts?

Aménagement du territoire, école, accès à l'emploi, mais aussi lutte contre les inégalités: des mesures à la fois immédiates mais aussi qui rythmeront toute la fin du quinquennat, histoire de se donner du temps.

La baisse des impôts semble elle, actée. Emmanuel Macron et Edouard Philippe y sont favorables. Mais lesquels et pour qui? Le chef de l'Etat promet à nouveau des réformes constitutionnelles. Passeront-elles par un référendum le jour des Européennes? L'idée qui semblait avoir été abandonnée est de nouveau sur la table.

Jérémy Trottin (avec Caroline Petit)