RMC

Éducation: les enseignants moins bien payés en France que la moyenne de l'OCDE

 Le salaire des enseignants en France est plus bas que la moyenne de l'OCDE (photo d'illustration).

Le salaire des enseignants en France est plus bas que la moyenne de l'OCDE (photo d'illustration). - Frank Perry - AFP

La France est à la traîne en matière de salaire des enseignants. D'après le rapport annuel sur l'éducation publié ce lundi par l'OCDE, le salaire annuel des enseignants à l'école élémentaire, avec 15 ans d'expérience, est inférieur de 19% à la moyenne de l’OCDE. Pour le collège, c'est 16% de moins.

Comme tous les ans, l'OCDE a publié ce lundi un rapport sur l'éducation dans ses pays membres. Il s'avère que les salaires des enseignants en France sont plus bas que la moyenne de l'OCDE.

Par exemple, les enseignants au collège, ayant 15 ans d'expérience et les qualifications les plus répandues (un Capes), gagnent l'équivalent de 43.133 dollars, soit 16% de moins que la moyenne de l’OCDE.

Dans l'enseignement élémentaire, l'écart est encore plus important: le salaire annuel des enseignants ayant 15 ans d'expérience est cette fois-ci inférieur de 19% à la moyenne de l’OCDE, malgré une augmentation de 4% entre 2015 et 2019.

Pas moins de 2.000 euros à la rentrée 2023

L’OCDE accorde quand même un bon point à la France qui a décidé d'accroître le salaire minimum des enseignants. Aucun enseignant ne sera censé gagner moins de 2.000 euros par mois à la rentrée de 2023.

Si les salaires sont plus faibles, les promotions sont aussi plus lentes. Selon le rapport, il faut 35 ans d'expérience aux enseignants en France pour passer du salaire de départ au salaire le plus élevé, contre 26 ans en moyenne dans les pays de l’OCDE.

Les salaires restent inférieurs à la moyenne de l’OCDE à chaque étape de la carrière et à tous les niveaux d'enseignement sauf en maternelle. Le rapport précise que l'écart est plus important avec 10 et 15 ans d'expérience qu'en début ou fin de carrière.

Emmanuel Lechypre