RMC

En Algérie, les étudiants rejoignent les manifestations contre le président Bouteflika

Plusieurs milliers d'étudiants sont descendus dans la rue mardi. Tous réclament le départ du président Abdelaziz Bouteflika qui a annoncé vouloir briguer un cinquième mandat.

La contestation se poursuit en Algérie. Les étudiants ont rejoint les manifestants hier pour montrer leur opposition à la perspective d’un cinquième mandat du président Abdelaziz Bouteflika. À Alger et dans d’autres villes du pays, des milliers d’étudiants se sont rassemblés dans le calme. 

Brandissant des drapeaux algériens et des pancartes "Bouteflika dégage", ils crient de toutes leurs forces: "Étudiants contre le cinquième mandat". Comme des milliers d'étudiants algérois, Yara 19 ans, est descendue dans la rue. "C’est la manifestation des étudiants, on est tous contre le cinquième mandat. On veut changer ce système, on veut avoir tout notre droit", explique-t-elle. 

Le dossier de candidature déposé dimanche

Comme tous les jeunes de son âge, elle n'a connu que ce président. Son ami, Fares, ne supporte plus ce système.

"A un moment, on dit stop. Il doit céder sa place, c’est obligatoire. C’est une démocratie, ce n’est pas une royauté. On est tous révoltés aujourd’hui et on veut du changement", affirme l’étudiant. 

Une contestation qui reste complètement vaine pour le moment. Le pouvoir a assuré hier que le dossier de candidature du président sortant, serait bien déposé ce dimanche, comme prévu

Marie Regnier avec Guillaume Descours