RMC

Faut-il revaloriser le salaire des enseignants? Ça fait débat sur RMC

C'est la proposition qui est arrivée en tête parmi vos 30 propositions de loi citoyennes: la revalorisation du salaire des enseignants. Il faut dire qu'en début de carrière, les profs français sont mal lotis.

Le salaire mensuel des enseignants français est inférieur de 200 euros à la moyenne des pays développés, c'est ce que nous dit la dernière étude comparative de l'OCDE, qui prend en compte le pouvoir d'achat de chaque pays pour que la comparaison soit solide.

2.275 euros brut par mois pour un professeur des écoles. Les enseignants allemands et suisses sont 2 fois mieux payés, les enseignants espagnols et suédois sont mieux lotis aussi.

"Moins d'enseignants beaucoup mieux payés"

Il faut donc que le gouvernement agisse de façon radicale, estime Olivier Babeau, le président de l'Institut Sapiens, il est également Professeur à l'Université de Bordeaux:

"Nous proposons d'aller jusqu'au doublement du salaire des professeurs. Ça voudrait dire un surcoût de 20 milliards par an. On le financerait avec de l'endettement, il faut considérer que c'est un investissement pour la nation en capital humain et augmenter la rémunération des enseignants, ça peut vouloir dire qu'on a moins d'enseignants qui travaillent plus ou qui travaillent mieux. Moins d'enseignants beaucoup mieux payés, on pourrait aussi réduire le nombre de fonctionnaires. On a 110.000 personnes à Bercy, on peut sans doute réussir à réduire un peu".

Un bémol, tout de même: quand on regarde les chiffres de l'OCDE, les enseignants français sont mieux payés que la moyenne à partir de 15 ans d'ancienneté, la comparaison finit par tourner à leur avantage parce qu'au cours de leur carrière, leur salaire progresse plus vite qu'ailleurs, mais ça ne suffit pas pour rendre le métier d'enseignant attractif.

Le nombre de candidats aux concours de recrutement du second degré a chuté de près de 30 % sur les 15 dernières années.

Victor Joanin