RMC

Opération "J'invite un banquier dans ma classe": pédagogie ou publicité?

-

- - -

Jusqu’au mois de juin, des banquiers se rendront dans des salles de classes pour apprendre aux enfants à gérer un budget et pour les "sensibiliser aux notions élémentaires d’éducation financière et budgétaire".

Des banquiers à l’école pour apprendre à vos enfants à gérer un budget, ça vous choque? C’est en tout cas l’initiative de la Fédération bancaire française (FBF) qui met en place pour la 5ème année consécutive des ateliers ludiques auprès des classes de CM1 et de CM2.

RMC s'est rendue à Yvré-l’Evêque, près du Mans, où une banquière s'est invitée. C'est la première fois que Romane, 8 ans, parle d'argent à l'école. Un apprentissage bien accueilli par la fillette: "Ca nous apprend à conserver l’argent, ça pourra nous servir quand on sera plus grands"

Un jeu de société on ne peut plus classique à la seule différence que c'est une banquière qui joue les animatrices: "Quand vous ou vos parents paient avec la carte bleue chez un commerçant, il y a une petite partie du paiement qui va être donnée à la banque".

Et ce n'est pas un problème pour la directrice de l'école, Virginie Suhard. Elle a accepté à la seule condition que la pédagogie soit au cœur du projet: "Si c’était pour faire de la publicité pour une banque, je n'aurais pas été intéressée. Là on est vraiment sur comment économiser, qu’est-ce qu’on fait quand on a de l’argent. Pour moi c’est vraiment une ouverture, évidemment, on ne va pas faire tout notre programme là-dessus. C’est très pédagogique pour moi".

Une opération qui ne fait pas l’unanimité auprès des parents d’élèves. Selon Stéphane Fouéré, président de la FCPE Sarthe, les banquiers n'ont pas leur place dans l'enceinte d'une école: "Nous ne sommes pas opposés à des interventions dans les établissements scolaires, mais les banques n’ont pas leur place pour intervenir. Si c’est faire une promotion du système bancaire ou des banques en particulier c’est niet, ce n'est pas possible".

En 2018, plus de 14.000 élèves de CM1 et CM2 ont été sensibilisés aux questions d'argent et de budget via ce dispositif.

Margaux Boddaert avec Paulina Benavente