RMC

"Gilets jaunes": les soldes démarrent mal

Les commerçants voient leur chiffre d'affaire baisser depuis le début des "gilets jaunes". Certains comptaient sur les soldes pour remonter la pente mais c'est mal parti.

Place à l'acte 9 des "gilets jaunes" ce samedi. Une nouvelle journée de mobilisation partout en France qui signifie des problèmes pour les commerçants qui voient leur chiffre d'affaires baisser depuis le début du mouvement. Certains comptaient sur la période des soldes pour se rattraper d'un décembre morose. Les soldes ont commencé depuis mercredi mais peinent à décoller.

Selon la Confédération des commerçants indépendants, la baisse de ventes se situe entre -10% et -30% par rapport aux soldes de début d'année 2018. En cause: ce climat, cette morosité, qui ne donne pas envie d'acheter.

"Avec tout ce qui se passe on se demande si ce n'est pas mieux de mettre son argent ailleurs"

Dans une rue commerçante à Paris, malgré les promotions alléchantes affichant en vitrines jusqu'à moins -70% parfois, Dalila a les mains vides, et ce n'est pas son habitude.

"Moi je rentre et je ressors, avec tout ce qui se passe on se demande si ce n'est pas mieux de mettre son argent ailleurs."

Carole, qui habite ce quartier commerçant, le constate, les rues sont vides.

"C'est mort là. Il y a beaucoup plus d'activité d'habitude. Je n'ai pas envie de faire les magasins, de faire quoi que ce soit. Je plains les commerçants car les pauvres, ils vont avoir pas mal de pertes."

"On sait très bien qu'on ne va pas travailler, c'est très déprimant"

Pas besoin de jouer des coudes pour entrer dans la boutique de costumes de Tony, ce vendeur accuse le choc en ce début de période de soldes.

"Ca a baissé par rapport aux autres années, énormément. Normalement à cette heure là on a 10-15 clients et là je suis tout seul ! On sait très bien qu'on ne va pas travailler, c'est très déprimant."

Et ce premier samedi des soldes n'arrangera rien. Tony pense qu'il fera deux fois moins de ventes que l'an dernier à la même date.

Mahauld Becker-Granier (avec James Abbott)