RMC

Guillaume Peltier: "Jordan Bardella et le RN nous soutiendront probablement le soir du 10 avril"

Guillaume Peltier, le porte-parole d'Eric Zemmour, était face à Apolline de Malherbe ce mardi sur RMC\/BFMTV. Il a notamment évoqué différents points du programme du candidat à la présidentielle, comme le renforcement de la légitime défense.

Le porte parole d'Eric Zemmour, Guillaume Peltier, répondait ce mardi matin aux questions d'Apolline De Malherbe sur RMC et BFMTV. Il est notamment revenu sur les déclaration de Jordan Bardella, président du Rassemblement national, qui a insinué qu'il avait reçu de l'argent pour rejoindre la campagne de l'ancien polémiste. 

Guillaume Peltier accusé par Jordan Bardella d'avoir été payé pour rejoindre Eric Zemmour

"La noble politique, ce sont des idées, des convictions, une campagne présidentielle, donc les affirmations malveillantes de ce type, ça va, ce n’est pas du tout du niveau de la politique. Il y a une présidentielle, un enjeu de survie pour le peuple français, un grand remplacement en cours, un défi civilisationnel donc ce type d'affirmations n'a rien à faire dans le débat public. Jordan Bardella, on partage plein de convictions communes, on se retrouvera. Ils nous soutiendront probablement le soir du 10 avril. Donc si on pouvait arrêter de se critiquer les uns les autres, de dire tout et n’importe quoi, pour regarder les Français en face et dire, nous, on a compris la question du grand remplacement, on sait qu’aujourd’hui la question de l’islam et de l’immigration elle est centrale. Je n’ai pas passé ma vie à passer d’un parti à l’autre. Philippe De Villiers, Nicolas Sarkozy, Laurent Wauquiez, on a bien compris que mon positionnement n’était ni au centre ni à gauche. Ma boussole, c’est la droite".

Faut-il interdire le port du voile dans les compétitions sportives?

"Tout ce qui symbolise une propagation de l’islam politique, des tentatives de déstabilisation de notre patrie et de la République, doit être combattu. Cela vaut pour les commerces communautaristes, cela vaut pour les jeunes filles qui dès l’âge de six ans se voient imposer le port du voile, cette séparation obsessionnelle entre les garçons et les filles. Tout ça est en train de gangréner notre histoire. Les chiffres sont terribles sur la question de l’immigration. Deux millions d’étrangers qui sont entrés sur le territoire national sous le quinquennat d’Emmanuel Macron, 25% des détenus dans nos prisons françaises qui sont des étrangers. L’immigration et l’islam sont intimement liés. Le seul candidat qui va mettre fin à l’immigration, qui va éradiquer l’islam politique et qui terrorisera les terroristes, c’est Eric Zemmour. C’est pour ça que j’ai décidé avec des milliers d’autres de le soutenir."

Pour un renforcement de la légitime défense

"Ce que nous disons avec Eric Zemmour, en nous appuyant sur tous ces faits divers terribles, et sur le droit suisse, c’est qu’on va renforcer la légitime défense. On ne va pas permettre tout et n’importe quoi, la justice continuera de trancher. Mais on va permettre aux policiers attaqués, à des bijoutiers, à des commerçants, de pouvoir répliquer parce que la peur doit changer de camp. Eric Zemmour ne sera pas le président des coupables ou de l’excuse permanente donnée aux coupables. Ce sera le président des victimes, le président des policiers et des gendarmes qui sont courageux. Le président de toutes ces classes moyennes qui sont les victimes de l’insécurité".

Eric Zemmour attaqué sur ses origines

"Eric Zemmour est un Français juif berbère venu d’Algérie. Sa propre famille s'est vu retirer la nationalité française à cause de l’immonde régime de Vichy. Et certains commettent des actes ou ont des propos antisémites à l’égard d’Eric Zemmour. Ça suffit ! Il a le droit aussi au respect de son identité, et de ses origines. Ce sont des péripéties de campagne, mais celle-ci est très grave parce que tout semble permis contre Eric Zemmour."

>> A LIRE AUSSI - "Trahison", "vrai tournant": Marion Maréchal, de retour en politique, pourrait rejoindre Eric Zemmour

Guillaume Descours