RMC

Incendie à Notre-Dame de Paris: "L'orgue principal, l'un des plus beaux du monde, est intact"

La cathédrale Notre-Dame de Paris a été défigurée ce lundi par un incendie, mais la structure est préservée. Emmanuel Grégoire, premier adjoint à la mairie de Paris, faisait le point ce matin dans Bourdin Direct.

Notre-Dame de Paris est défigurée mais debout. La cathédrale est désormais à l'abri des flammes et la structure semble intacte. L'état de cette superstructure de pierre sera un enjeu clé pour la reconstruction:

"Les pompiers vont s'assurer avec les experts, les architectes de la solidité de la superstructure. Il faut mettre en protection les œuvres qui peuvent encore l'être avant que la pluie ne s'en mêle dans la journée. Le devenir et les modalités de la restauration et de la reconstruction de Notre-Dame dépendront de l'état de la superstructure", a expliqué Emmanuel Grégoire, premier adjoint à la mairie de Paris.

"L'épreuve du feu et de l'eau peut avoir des conséquences graves"

L'adjoint reste toutefois prudent: "Quand on a pu approcher de l'entrée hier soir, le fait de constater que le chœur était encore en place alors que l'effondrement de la flèche laissait craindre le pire. La flèche s'est effondrée sur elle-même laissant un grand trou assez net. Il faut tout de même rester prudent car l'épreuve du feu et de l'eau peut avoir des conséquences graves sur ce type de structure, donc il faudra attendre plusieurs jours avant d'avoir un avis plus complet".

Emmanuel Grégoire a aussi apporté une nouvelle rassurante pour ceux qui s'inquiétaient notamment pour le célèbre grand orgue avec ses cinq claviers, ses 109 jeux et ses près de 8.000 tuyaux:

"La bonne nouvelle c'est que très vite, le plan de protection des œuvres a été engagé pour mettre à l'abri les œuvres les plus célèbres de notre histoire patrimoniale. L'autre bonne nouvelle c'est que nous avions de grandes inquiétudes pour les œuvres à l'intérieur et notamment sur ce fameux orgue qui est probablement un des plus beaux du monde: il est intact".

La cathédrale Notre-Dame a perdu lundi au moins 5 à 10% de ses oeuvres dans l'incendie, sa charpente et une partie de la voûte intérieure, mais ses deux tours et ses trois rosaces sont pratiquement intactes.

Paulina Benavente