RMC

"L'impression que l'Islam est toujours une espèce de bête noire qu'on doit éradiquer", regrette la députée Souad Zitouni

Invitée de RMC, la députée LREM du Vaucluse Souad Zitouni estime que les débats à l'Assemblée concernant le séparatisme ne visent que la religion musulmane.

Le voile a fini par s'inviter à l'initiative des LR lors de l'examen du projet de loi "séparatisme" à l'Assemblée nationale. La droite a sauté sur l'opportunité offerte par l'article 1er du texte consacré à la neutralité du service public pour proposer une série d'amendements sur le port du voile. 

"J'ai l'impression d'être depuis tout à l'heure devant un tribunal, le tribunal contre l'islam et les musulmans", a dénoncé dans l'Hémicycle l'habituellement discrète députée LREM du Vaucluse Souad Zitouni.

Invitée de RMC ce vendredi matin, elle explique que certains de ces administrés se sentent une nouvelle fois stigmatisés et qu'il faut arrêter de penser que toutes les femmes voilées le font par soumission.

"J'ai des personnes qui m'ont dit de porter leur parole, ils ont peur qu'on stigmatise une population, ils ont l'impression que l'Islam est toujours une espèce de bête noire qu'on doit éradiquer."

"On ne doit pas s'immiscer dans l'éducation des parents"

Concernant le port du voile chez les enfants, Aurore Bergé (LREM) s'interroge sur une interdiction, Souad Zitouni n'est pas sur la même ligne mais "comprend parfaitement" les inquiétudes.

"Je n'ai jamais vu de fillettes porter le voile. On ne doit pas s'immiscer dans l'éducation des parents. Si l'enfant est contraint, on peut saisir le juge des enfants, si l'enfant est malmené. Si je voyais ça je leur demanderais d'expliquer leur choix, si il est respectable et respecte l'intérêt de l'enfant et de la nation..."

Aux yeux du ministre de l'Intérieur Gérald Darmanin, le voile n'a pas sa place dans ce texte: "Je ne dis pas que le voile n’est pas un moyen de prosélytisme ou d’asservissement, mais je dis qu’il ne l’est pas à 100%". Environ 40 amendements au projet de loi évoquent la question du voile. Jusqu'alors, tous ont été rejetés.

J.A.