RMC

La chasse dans la ligne de mire du gouvernement, vers une interdiction le dimanche après-midi?

Le gouvernement a décidé de s'occuper de la délicate question de la chasse. La secrétaire d'État à l'Écologie, Bérangère Couillard, doit proposer, ce mardi, plusieurs pistes de réflexions, dont, selon nos informations, l'interdiction de chasser après 14h le dimanche. Le but est de renforcer la sécurité et de limiter le nombre d'accidents. Ces idées interviennent après de nouveaux accidents de chasse dimanche, dans lesquels plusieurs personnes ont été blessées.

Y aura-t-il bientôt de nouvelles règles pour la chasse? Le gouvernement y réfléchit. Objectif: renforcer la sécurité et limiter le nombre d'accidents. Bérangère Couillard, secrétaire d’État à l’Écologie doit proposer, ce mardi lors d'un déplacement, plusieurs pistes de réflexions qui devraient aboutir à une série de nouvelles pratiques d'ici Noël.

La création d'un "délit d’alcoolémie à la chasse", prenant comme repère les quantités d’alcool maximales autorisées dans le Code de la route est envisagée. Une mesure qui serait plutôt acceptée par les chasseurs.

Autre piste en réflexion, selon nos informations: l'interdiction de la chasse le dimanche après 14h. Les chasseurs y sont, cette fois, totalement opposés.

"C'est n'importe quoi"

Marc Valat, directeur de la Fédération Départementale des Chasseurs du Gard:

"C'est l'indignation. L'activité chasse est encore stigmatisée. Au nom de quoi on vient interdire certaines activités et en autoriser d'autres? Nous on soutient, évidemment, la chasse le dimanche. Il reste encore des chasseurs qui travaillent et prennent plaisir avec leur passion le week-end", explique Marc Valat, directeur de la Fédération départementale des chasseurs du Gard.

Pour lui, la chasse n'est pas plus dangereuse que d'autres activités.

"Il y a plus d'accidents de la route que d'accidents de chasse. Si on veut interdire toutes les activités qui sont dangereuses, malheureusement l'Homme ne va plus pouvoir faire grand chose dans notre territoire national. C'est n'importe quoi", affirme-t-il.

Un groupe de vététistes touché

Cette série de mesures intervient après un nouvel accident survenu dimanche, dans le Maine-et-Loire. Alors que sept personnes, dont une mineure, se déplaçaient en VTT sur la route, ils ont reçu des plombs dans le corps et les casques. Les cyclistes se trouvaient dans la ligne de mire d'un chasseur.

"Il y avait une perdrix entre lui et nous, le chasseur a mis son fusil en joug, là on s’est dit 'c’est pas possible il ne va pas tirer' et pourtant on a entendu une détonation du fusil. Moi j’ai reçu un plomb qui est arrivé dans le casque. C’était assez effrayant sur le moment", raconte Clara, 17 ans.

Deux autres personnes ont donc été touchées, l'une aussi au niveau du casque et l'autre a reçu les plombs dans le ventre. Un traumatisme pour ces vététistes et notamment pour Clara. L'idée d'interdire la chasse le dimanche après-midi, selon elle, est "absolument nécessaire".

"Il faut qu’il n’y ait plus de chasseurs ou en tout cas que la chasse soit vraiment très très strictes et surveillée, pour qu’il n'y ai plus d'autre incidents", ajoute-t-elle.

Au moins trois accidents dimanche

Sa mère, Angy, militante de la cause animale, oscille entre incompréhension et colère. Elle estime que ce "loisir" est trop dangereux. "Les chasseurs n’ont plus leur place dans les campagnes et les forêts. Ça n’est pas du tout compatible. Stop à la chasse quoi."

La famille a déposé plainte pour violences volontaires avec arme. Au moins deux autres accidents de chasse ont eu lieu dimanche: l'un en Lorraine et l'autre en Ille-et-Vilaine. Une répétition des actes qui commence à faire beaucoup et qui appelle plus de mesures que celles proposées par la secrétaire d'État.

"Selon notre sondage, 80% des Français demandent deux jours par semaine sans chasse et toutes les vacances scolaires, donc on est très loin du compte. Encore une fois il y a un déséquilibre entre les chasseurs et le reste des citoyens Français", affirme Muriel Arnal, présidente de l’association de protection des animaux One-Voice.

Elle conclut: "Quel loisir met en danger la vie d'autrui et met en danger la vie des gens qui ne pratiquent pas? Aucun loisir à part la chasse met les autres en danger."

AB