RMC

La région Auvergne-Rhône-Alpes sécurise ses lycées en installant des portiques de sécurité

Près de la moitié des lycées de la région sont équipés par ces portiques de sécurité. Une volonté affichée par Laurent Wauquiez qui aura coûté 90 millions d'euros.

Laurent Wauquiez avait annoncé la mise en place de portiques de sécurité dans certains établissements scolaires de sa région en 2015. C’est notamment le cas à Villefranche-sur-Saône dans le Rhône où tous les élèves d'un lycée de la ville sont munis d’un pass qui leur permet de sortir et d'entrer dans l’établissement. 

Mis en service depuis le mois d’avril, ils connaissent cependant quelques problèmes selon certains étudiants. "Ce n’est pas très pratique parce que souvent ça bug. Mais si c’est pour éviter les intrusions dans le lycée on fait avec", témoigne, Louise, 15 ans. 

À l’heure actuelle, sur les 560 lycées d’Auvergne-Rhône-Alpes, plus de la moitié sont équipés de portiques d’accès.

"Tous les lycées qui ont été sécurisés n’ont pas connu d’intrusion depuis l’installation des portiques. Et ceux qui ne s’étaient pas encore décidés pour les portiques sont parfois obligés en urgence d’y venir parce qu’ils ont connu des intrusions comme encore récemment à Montélimar", affirme Béatrice Berthoux, vice-présidente de la région en charge des lycées. 

90 millions d'euros d'investissement 

Au total, 90 millions d’euros ont été débloqués pour financer ces installations. Pour certains, c’est un investissement inutile comme l’explique Stéphane Croze de la FCPE du Rhône. "C’est au détriment d’autres types d’investissements qui étaient, au départ, prévus notamment pour les lycées très délabrés. Et on n’a pas de perspectives sur le coût réel de la maintenance que les lycées vont avoir à supporter", affirme-t-il. 

La région s’est également dotée de portiques mobiles pour faire face à des demandes en urgence de lycées non-équipés. 

Gwenaël Windrestin (Avec G.D)