RMC

La revente des cadeaux de Noël, une pratique de plus en plus courante

Livres, téléphones, albums de Johnny, enceintes connectées, tous neufs à des prix cassés. Voilà ce que l'on trouve depuis hier matin sur les sites de vente en ligne entre particulier. Des cadeaux de noël qui n'ont pas convaincu ou sans utilité.

Selon une étude eBay sortie le 24 décembre, un Français sur trois est déçu de ses cadeaux de Noël. Une tendance encore plus forte chez les jeunes, dont la moitié n'aurait pas reçu ce qu'elle souhaitait. Alors certains prennent les choses en main, et tentent de revendre leurs cadeaux, la bûche glacée à peine terminée. Cette année selon le site de revente en ligne Rakuten, il y a plus de mise en vente qu'en 2019.

Pour la première fois, Philippe revend l'un de ses cadeaux de Noël sur internet. Le père noël s'est emmêlé les pinceaux, sous le sapin une deuxième montre connectée.

"Je la vend tout simplement parce que j’en avais déjà une et donc je ne voyais pas vraiment l’intérêt d’en avoir une deuxième. Je trouve que c’est mieux de revendre un cadeau que de le garder dans un coin de ne pas l’utiliser", explique-t-il.

Avant de revendre son cadeau sur internet, il y a la possibilité de l'offrir à quelqu'un d'autre. Mettre un ruban, c'est le choix qu'a déjà fait Anne-Sophie. "Ré-offrir, oui. Notamment une boite de chocolat ou tout simplement des cadeaux qui ne nous ont pas forcément plus. C’est mieux que d’avoir un cadeau qui traîne chez nous et qui ne servira pas, ou qui finira à la poubelle", affirme-t-elle. 

Plus d'un million d'annonces sur le site Rakunen

Mais quand on se sépare d'un cadeau. On risque de fâcher celui qui l'a acheté. Pour Saba en balade avec sa mère, un présent ça s'échange, ça ne se revend pas.

"Quoi qu’il arrive ben, c’est un cadeau ça ne se revend pas. Moi, je sais que j’ai déjà offert un cadeau à quelqu’un qui avait déjà la même chose et qui est allé l’échanger, ça il n’y a pas de problème. Mais le revendre et se faire des sous dessus ce n’est pas cool", indique la jeune fille.

L'année dernière, 12% des Français ont revendu un cadeau de Noël sur Internet. Et selon Alison Boutoille, directrice marketing de Rakuten France, le site avait enregistré plus d’un million d’annonces à la fin de la journée. Elle estime que cette pratique est désormais plus ou moins entrée dans les mœurs. "Un tiers de Français se montreraient compréhensifs s’ils apprenaient que leurs cadeaux étaient revendus. Mais 20% quand même affirment qu’ils pourraient se vexer", affirme-t-elle. 

Benjamin Pelsy avec Guillaume Descours