RMC

"Le projet d’une ZAD n’est pas impossible du tout": des écologistes s'opposent à la construction d'une serre géante dans le nord de la France

Un nouveau Notre-Dame-des-Landes dans le Pas-de-Calais ? Sur la côte d’Opale, les militants écologistes se mobilisent contre "la plus grande serre Tropicale du monde".

Un vétérinaire et entrepreneur du Pas-de-Calais veut construire un projet de tous les records: Recréer une forêt luxuriante avec des papillons, des reptiles et autres oiseaux sous une serre entièrement autonome en énergie de 20.000 mètres carrés.

"Un caprice de millionnaire"

Soutenu par la commune d’agglomération de Berck, les travaux devaient commencer cet été. Mais il suscite une opposition farouche.

"On n’a pas besoin de ce gigantisme qui ne sert à rien", proteste Hélène qui fait partie du collectif Non à Tropicalia. Ce collectif a été créé par une trentaine d’associations écologistes voulant empêcher le projet. Plusieurs actions ont été menées. Un recours a même été déposé au tribunal administratif.

"Pour nous, c’est un caprice de millionnaire, explique Catherine, elle aussi membre de l'association. Chauffer une serre jour et nuit à 28 degrés dans notre région c’est une aberration écologique. Le projet d’une ZAD n’est pas impossible du tout".

"Ces partisans de la décroissance, ne veulent pas d’une démonstration que cela fonctionne"

Cette mobilisation est incompréhensible pour Nicolas Fourcroy, le co-fondateur de Tropicalia, car le projet est écolo, insiste-t-il

"On a conçu, en même temps que Tropicalia, un système de production de chaleur renouvelable qui nous permet de ne pas avoir recours aux énergies fossiles. Ces gens-là, qui sont des partisans de la décroissance, ne veulent pas d’une démonstration que cela fonctionne. Nous, nous sommes projetés vers l’avenir. On doit changer nos modes de vie, nos modes de production mais on ne va pas arrêter de vivre".

Dans l’attente de la décision, les promoteurs ont choisi de reporter le lancement du projet.

Nicolas Traino et Laura Taouchanov (avec Maxime Trouleau)