RMC

Manifestations des "gilets jaunes": le ras-le-bol des commerçants

-

- - -

Les manifestations des "gilets jaunes" se poursuivent depuis samedi dernier. Des blocages qui commencent à peser sur l’attractivité des commerces.

Une plainte des commerçants de Charente après les mobilisations de ces derniers jours. Samedi dernier, les différents rassemblements en France avaient réuni 282.000 personnes selon le ministère de l'Intérieur. Ce vendredi, d'après Christophe Castaner, on dénombrait 5.174 manifestants, 351 manifestations et 58 points de tension.

Des blocages qui se poursuivent donc et pénalisent les commerces des différentes villes de France, notamment dans la région charentaise où les commerçants ont signifié leur ras-le-bol en déposant plainte.

Ils dénoncent l'impact économique des manifestations des "gilets jaunes" sur l'activité des entreprises du département. L'Union patronale de la Charente a ainsi déposé ce vendredi une plainte contre X pour "entrave à la libre circulation".

"Nos entreprises sont confrontées à des problèmes d’approvisionnement et de livraison de leurs clients"

Véronique Brouillet est la directrice générale de l'Union patronale de la Charente, bien qu’elle comprenne les mobilisations, pour elle, les commerçants ne doivent pas en pâtir.

"Depuis lundi, nos entreprises sont confrontées à des problèmes d’approvisionnement et de livraison de leurs clients avec des répercussions très importantes sur l’économie locale. Comme nous sommes dans un état de droit, il nous a semblé important de pouvoir rappeler qu’on ne pouvait pas tout faire et que si la liberté de manifester et de revendiquer était tout à fait normale, il était aussi tout à fait normal que l’on ait le droit nous, d’aller travailler et de faire tourner nos entreprises".
Anaïs Bouitcha (avec C.P.)