RMC

Passeports: pourquoi les délais d'obtention seront encore longs en 2023

Malgré le lancement d'une nouvelle plateforme de prise de rendez-vous pour les renouvellements de passeports, les délais seront encore très longs en 2023. Des délais qui mettent en péril certains déplacements des Français.

En 2022, neuf millions de Français ont fait refaire leurs papiers d'identité, avec parfois des délais de plusieurs mois. Mais pour 2023, 14 millions de Français sont attendus dans les mairies pour une prise de rendez-vous, selon les prévisions. Pour faciliter les prises de rendez-vous en mairie, une nouvelle plateforme a été mise en ligne fin novembre par l'Agence nationale des titres sécurisés.

Malgré ça la situation devrait mettre du temps à s'améliorer. Cette année encore, les délais pour obtenir le précieux sésame vont être longs, voire très longs. Quatre mois d’attente pour un rendez-vous et un voyage scolaire en Angleterre compromis à Pâques, Sylvain c’est démené pour sa fille avec un objectif trouver une solution pour partir.

“J’ai fait des recherches sur internet et j’ai fini par tomber sur une page sur le site service public qui disait qu’il existait depuis peu un moteur de recherche de rendez-vous qui a été mis en place et j’ai trouvé un créneau pour deux jours après sur une petite commune à 40 km de chez nous”, détaille-t-il.

Un plan d'urgence débloqué par l'Etat

En moyenne, il faut attendre trois mois minimum pour obtenir un rendez-vous. C’est le cas par exemple à Agen ou Saint-Cloud en région parisienne. Mais il y a quand même une bonne nouvelle, sourit Anne-Gaëlle Baudouin Clerc directrice de l’agence nationale des titres sécurisés.

“Sur le délai qui concerne l’instruction et la production, on est revenu à des délais qu’on considère comme normaux autour de 25 jours environ pour l’ensemble de cette étape”, assure-t-elle.

Dès janvier, l’Etat va débloquer un nouveau plan d’urgence de 20 millions d'euros avec pour but de doter les mairies de plus de personnel et créer 500 nouveaux bureaux d’accueil.

Clémence Fournival avec Guillaume Descours