RMC

Pour Montebourg, "le quinquennat devra être soldé dans cette élection"

Au lendemain du débat des candidats à la primaire de la gauche, Arnaud Montebourg était l’invité de Bourdin Direct jeudi matin. L’occasion pour l’ancien ministre du redressement productif de marquer encore plus sa différence avec le président de la République.

Après un débat qui globalement décevant, les candidats à la primaire de la gauche retournent en campagne. Si le principal point de divergence était le revenu universel lors du débat, Arnaud Montebourg soulignait chez Jean-Jacques Bourdin les prises de position des candidats qui divisent encore la gauche. Pour lui, il faut d'ailleurs en profiter pour "tourner la page".

"Il est bien certain que le quinquennat devra être soldé dans cette élection, il faudra tourner la page. D’ailleurs, d'une certaine manière hier soir, c'est ce qui s'est passé. Chacun a pris ses positions par rapport aux deux fractures à l’intérieur de la gauche. La loi El Khomri en est une, et la déchéance de nationalité en est une autre. Le fait que le président ne soit pas présent, qu'il ait renoncé, est une bonne chose. Cela nous permet de nous tourner vers l’avenir et de présenter des projets pour les Français."

Bourdin Direct avec A. Benyahia