RMC

Prime inflation: des bugs "erreur 404" sur la plateforme

37,7 millions de personnes ont reçu leur prime inflation. Selon le gouvernement, la mise en place d'une plateforme internet il y a trois semaines aurait permis le versement de ces 100 euros promis par Emmanuel Macron à 58.000 bénéficiaires supplémentaires. Mais des milliers d'autres sont encore victimes de bugs.

Une prime de 100 euros pour tous les français gagnant moins de 2.000 euros nets. C'est ce qu'avait promis l'hiver dernier Emmanuel Macron pour protéger le pouvoir d'achat des français. Problème : des dizaines de milliers de personnes avaient été oubliées du dispositif, des demandeurs d'emploi, des auto-entrepreneurs ou encore des salariés de particuliers employeurs, comme l'avait révélé RMC mi-février.

Le gouvernement s'était alors engagé à trouver une solution. Une plateforme destinée à ces "oubliés" de la prime avait été mise en place spécialement il y a trois semaines sur le site mesdoitssociaux.gouv.fr. Elle aurait permis le versement de la prime à 58 000 personnes supplémentaires, pour un total de 37,7 millions de de bénéficiaires.

"Il y a un gros problème technique et aucun avancement depuis l'ouverture du site"

Mais des milliers d'autres ne parviennent toujours pas à obtenir le remboursement. En effet, sur la plateforme, des bugs techniques "erreur 404" apparaissent après seulement quelques clics.

Franck par exemple est travailleur indépendant. Il se connecte tous les jours depuis le lancement de la page internet il y a trois semaines. "Quand on lance la requête on a une erreur technique qui survient et si on veut recharger la page on aboutit à une erreur 404 c'est à dire que la page n'existe pas. Donc il y a un gros problème technique et aucun avancement depuis l'ouverture du site. On a toujours la même erreur". Un bug qui concernerait surtout les indépendants et auto-entrepreneurs, d'après les témoignages recueillis par RMC.

"La CPAM me dit que nous n'avons pas été prévus dans le dispositif... Nous a-t-on oubliés volontairement?"

Certaines catérogies de la population semblent avoir été carrément oubliées, comme les bénéficiaires de la "rente d'incapacité". Yves par exemple explique à RMC que son seul revenu est une "Rente d'incapacité" trimestrielle de 1.200 euros, suite à un accident du travail et je n'ai aucune autre ressource. "La CPAM me dit que nous n'avons pas été prévus dans le dispositif, contrairement à ceux qui touchent une pension d'invalidité. Nous a-t-on oubliés volontairement?"

Pour d'autres bénéficiaires, le site fonctionne mais ne leur apporte pas de solution, comme pour Luc, 1.400 euros nets par mois de retraite. La CARSAT ne lui a pas versé sa prime, et la plateforme ne lui est d'aucune aide. "Elle me dit de contacter mon employeur, alors que je suis à la retraite, donc elle n'est pas à jour, et ma caisse de retraite, la carsat, ne répond pas à mes sollicitations. On n'a aucun interlocuteur"

Pas d'interlocuteur car le numéro mis à disposition sur le site internet de la plateforme gouvernementale, le 05 56 99 30 60 ne répond pas, comme a pu le constater RMC. Le gouvernement assure qu'il n'y aurait plus que quelques milliers de personnes concernées par des problèmes de versement.

Marie Dupin (édité par J.A.)