RMC

Quand les scouts font équipe avec les pompiers: "C'est une aide capitale dans la lutte contre les feux"

Dans le sud de la France, 850 scouts entre 14 et 20 ans se portent volontaires chaque été pour aider les pompiers à lutter contre les incendies. Leur mission: surveiller les massifs forestiers et repérer les départs de feu.

Au total plus de 7.000 hectares de végétation ont brûlé dans les incendies qui ont fait rage la semaine dernière dans le sud-est. La situation est à l'accalmie malgré un foyer persistant à Artigues. Les sapeurs-pompiers restent donc sur le qui-vive.

Et reçoivent, comme chaque été, le renfort de jeunes scouts, âgés de 14 à 20 ans. Cette année, ils sont 850 à s'être portés volontaires pour aider les pompiers à lutter contre les incendies. RMC a rencontré ces jeunes scouts au camp de Ceyreste dans le Var.

Pour repérer d'éventuels départs de feu, 3 scouts comme Chloé sont postés en vigie sur la montagne munis d'une boussole et de jumelles: "Avec les jumelles, on balaie vraiment tout le massif pour localiser tout de suite la fumée. Il faut vraiment rester concentrés, on fait quelque chose de concret", explique l'adolescente.

"Il n'y a pas de petites mains dans la lutte contre les feux"

Et quand un appel radio est inquiétant: "On va le localiser sur la carte pour voir si on peut déterminer une zone précise pour éviter d'envoyer les pompiers sur un trop grand périmètre", précise Léo, 18 ans.

Un relais précieux pour les pompiers: "Ils sont en contact directement avec nous, ils connaissent le secteur, c'est une aide capitale. Il n'y a pas de petites mains dans la lutte contre les feux de forêt puisque là on est dans une période sensible. Plus tôt l'incendie est détecté, plus on a de chances de l'arrêter rapidement", se réjouit le Capitaine Estève, chef du Centre de secours de la Ciotat.

Au-delà du travail de détection, les scouts patrouillent dans les massifs forestiers pour sensibiliser les promeneurs au risque incendie.

Elodie Messager (avec P.B.)