RMC

À Creil dans l'Oise, face à l'épidémie, un réseau de solidarité s'est créé dans la ville

LA FRANCE DES SOLUTIONS - RMC s’associe à "Reporters d’espoir" dans le cadre de l’opération "La France des solutions, tous mobilisés !". Chaque semaine, nous mettrons en avant une initiative positive, concrète et solidaire durant la crise.

Face à maladie, un réseau de solidarité s'est créé dans la ville de Creil dans l’Oise, département fortement touché au début de l’épidémie, beaucoup de jeunes qui n'avaient jamais été bénévoles ont décidé de s'investir pour aider les habitants en difficultés.

Un sac de course dans chaque main. Du lait, des pâtes ou des produits d’entretien, Réda et Amir apportent de l’aide à Christine. Avant le confinement, ils n’avaient jamais distribué d’aide alimentaire. Ce qui les motive aujourd’hui ? Avant tout, la reconnaissance des bénéficiaires.

“Elle nous a souri, nous, on peut qu’être heureux. C’est touchant”, indiquent-ils. 

L’association "24 carrats" a débuté le confinement avec quatre bénévoles. Ils sont une centaine aujourd’hui. Fadi bénéficie de cette aide, plus que précieuse pour nourrir ses sept enfants. “Je pense que cette crise fait mûrir beaucoup d’entre nous”, assure-t-elle.

Une vocation à perdurer

Devant le supermarché du coin, Myriam et Oumi distribuent des tracts. Convaincue par une amie il y a une semaine, Myriam, qui n’avait jamais été bénévole avant, s’est découvert une vocation.

“Je me vois bien finir ma vie dedans, vraiment. C’est un travail où, quand tu te réveilles chaque matin, tu te pas ‘mais qu’est ce que je fais là’. En fait, tu es essentielle pour la vie de quelqu’un d’autre”, confie-t-elle.

Pour l’association "24 carrats" la décision est déjà prise. Ils continueront les distributions alimentaires après le confinement.

Florian Chevallay et Benjamin Pelsy avec Guillaume Descours