RMC

Augmentation du tabac: que fait l'Etat de cet argent ?

Aujourd'hui, le tabac est taxé à hauteur de 80% et rapporte 15 milliards d'euros par an aux finances publiques. Mais à qui profite cette augmentation? RMC a mené l'enquête.

Mais pourquoi faire, au fait? Nouveau coup de tabac ce 1er mars pour les fumeurs: 1 euro de plus le 1er mars sur les paquets de blondes. 2 euros sur le tabac à rouler. Le prix moyen passe donc à 8 euros. L'objectif: dissuader les fumeurs et que les jeunes Français soient moins de 5% à fumer en 2032 pour constituer la "1ère génération sans tabac".

Mais à qui profite cette augmentation? L'Etat taxe aujourd'hui le tabac à hauteur de 80%: 15 milliards d'euros rentre chaque année dans les caisses des finances publiques, selon le député LREM Olivier Véran, en septembre.

Mais que fait-on de cet argent? Comment est-il redistribué? Selon l'enquête de RMC, cet argent n'est pas directement redistribué dans la lutte contre le tabagisme. La quasi totalité de l'enveloppe de ces 15 milliards est versée dans les caisses de l'Assurance maladie. Il sert ainsi, en grande partie, à financer les dépenses de santé en général. 

Une infime partie pour la prévention

Autre enseignement: seule une infime partie de l'argent des taxes sur le tabac est dédié à la prévention. 100 millions d'euros sont versés tous les ans dans un fonds de lutte contre le tabac, il sert à financer des campagnes d'affichage ou des opérations comme "Le Mois Sans Tabac". Un fonds qui mériterait plus de moyens, selon les associations. Si l'on dédiait ces 15 milliards à la prévention, expliquent-elles, on pourrait être au niveau des Australiens, qui, en 10 ans, ont vu le nombre de fumeurs divisé par deux.

Environ 30% de la population française est fumeuse et le tabac provoque la mort de 73.000 personnes, chaque années, en France.

Juliette Droz & X.A