RMC

Avec les vacances, trouver un rendez-vous de vaccination relève parfois du parcours du combattant dans certaines régions

-

- - -

Dans certains départements, il faut attendre plus de trois semaines pour obtenir un rendez-vous de vaccination. Car les vacances vident les centres et le personnel vient à manquer, à deux jours de l'extension du pass sanitaire.

Aucun rendez-vous disponible avant la fin du mois à moins de 40 km. Un vrai casse tête pour Hélène qui n’a pas de voiture, et qui cherche en vain à se faire vacciner: "Je me sens abandonnée. Beaucoup de gens aimeraient se faire vacciner comme moi parce que sans la vaccination on ne pourra plus aller au bar, on ne pourra plus sortir. J'espère trouver un créneau très vite".

Des créneaux difficiles à trouver parce que plusieurs centres de vaccinations sont fermés pendant l’été. Une fermeture évitée non sans mal par Ninon Gautier, la directrice de l’hôpital de Mamers. Mais chez elle la cadence va être réduite dès lundi:

"Actuellement on est à deux cents vaccination par jour mais on devrait passer à 100 vaccinations quotidiennes bientôt". Moitié moins de vaccination donc, parce qu’il n’y aura que 4 personnels au lieu de 8 normalement.
"On fait ce qu'on peut. Forcément les soignants avaient besoin de leur congé. On ne peut pas imposer un planning mais on a la chance d'avoir des infirmiers libéraux, des sages-femmes qui se mobilisent".

Et outre des libéraux, ce sont des soignants retraités qui sont particulièrement sollicités cet été. En attendant, il faut attendre trois semaines pour obtenir un rendez-vous dans ce centre.

>> A LIRE AUSSI - Trains, centres commerciaux, hôpitaux... où le pass sanitaire sera-t-il obligatoire?

Cyprien Pézeril (avec Guillaume Dussourt)