RMC

"C'est dommage, on aurait pu faire mieux avec un meilleur taux de vaccination": Angela Merkel annonce des restrictions pour les non-vaccinés

Les infections au Covid-19 flambent outre-Rhin ou les non-vaccinés ne vont désormais plus pouvoir se rendre dans certains lieux publics.

L'Allemagne va généraliser les restrictions spécifiques pour les non-vaccinés, comme leur exclusion de certains lieux publics, afin de combattre la flambée des infections de Covid-19, a annoncé jeudi la chancelière sortante Angela Merkel à l'issue d'une réunion de crise.

"La situation est dramatique il nous faut prendre des mesures immédiatement afin de reprendre le contrôle de l'épidémie", a assuré la chancelière. "C'est dommage, on aurait pu faire beaucoup mieux si nous avions eu un meilleur taux de vaccination et nous n'aurions pas eu besoin de prendre toutes ces mesures si on n'avait eu plus de gens vaccinés".

"Faire cette première dose, c'est une manière de participer"

"Mais il n'est pas trop tard pour vous faire vacciner et faire cette première dose, même aujourd'hui c'est une manière de participer pour vous et pour la communauté", a ajouté Angela Merkel.

La règle dite du "2G", qui autorise seulement les vaccinés ("geimpfte") et les guéris ("genesene") à accéder à des lieux publics comme des restaurants ou salles de concert sera appliquée dès que le seuil d'hospitalisation dépasse trois malades du Covid pour 100.000 habitant, a-t-elle déclaré, ce qui est le cas dans la majorité des régions du pays.

Le nombre de nouvelles infections a bondi de 65.371 en 24 heures outre-Rhin, selon les données de l'institut de veille sanitaire Robert Koch (RKI), du jamais vu depuis le début de la pandémie. Récemment, au moins 11 personnes âgées sont décédées, et plusieurs ont été infectées dans un centre de soin dans le Brandebourg, où seulement la moitié des soignants était vaccinée.

>> A LIRE AUSSI - Sports d'hiver: les réservations en hausse, proche des niveaux pré-épidémie

La rédaction avec AFP