RMC

CARTE INTERACTIVE - Vaucluse, Bas-Rhin... Ces départements qui vont avancer leur couvre-feu à 18h à partir de dimanche

Illustration

Illustration - ERIC FEFERBERG / AFP

Quinze autres départements sont déjà sous le coup d'un couvre feu à 18h depuis une semaine.

En état d'alerte face à la menace de deux variants plus contagieux du Covid-19, la France, où la campagne vaccinale s'accélère, s'apprête à étendre les couvre-feux, alors que les bars, restaurants et lieux culturels restent fermés et dans le flou. 

"La situation sanitaire n'est pas revenue à la normale, elle est même devenue plus fragile au cours des dernières semaines", a résumé le Premier ministre Jean Castex, lors d'une conférence de presse jeudi.

Dès vendredi, une décision sera prise sur l'extension possible à dix nouveaux départements du couvre-feu dès 18h, déjà en vigueur dans quinze autres depuis une semaine, surtout dans l'est de la France. 

Les départements susceptibles d'être concernés par ce couvre-feu avancé à 18 heures sont, selon Matignon:

  • le Haut-Rhin,
  • le Bas-Rhin,
  • la Côte-d'Or,
  • l'Yonne,
  • le Cher,
  • l'Allier,
  • la Haute-Savoie,
  • les Alpes-de-Haute-Provence,
  • le Vaucluse
  • et les Bouches-du-Rhône. 

À Strasbourg, la préfecture du Bas-Rhin a pris les devants en annonçant vendredi matin que le département passerait en couvre-feu à 18h00 dès dimanche. Tout comme le Vaucluse qui devrait aussi avancer son couvre-feu à 18h le même jour. Un arrêté du préfet doit confirmer cette décision dans la journée. 

>> A LIRE AUSSI - CARTE. Covid-19: quels sont les nouveaux départements où le couvre-feu est avancé à 18 heures? 

Quinze départements concernés pour l'instant

Jusqu'à présent, les 15 départements concernés par le couvre-feu avancé sont

  • les Hautes-Alpes,
  • les Alpes-Maritimes,
  • les Ardennes,
  • le Doubs,
  • le Jura,
  • la Marne,
  • la Haute-Marne,
  • la Meurthe-et-Moselle,
  • la Meuse,
  • la Moselle,
  • la Nièvre,
  • la Haute-Saône,
  • la Saône-et-Loire,
  • les Vosges
  • et le Territoire de Belfort.

Des mesures plus drastiques à venir?

Sans prononcer le mot de "reconfinement", et tout en prévenant que les écoles ne devaient fermer qu'en cas de situation "gravissime", Jean Castex n'a pas exclu d'aller encore plus loin et de prendre des "mesures nationales supplémentaires".

Musées, cinémas, théâtres, salles de sport: tous ces établissements et équipements fermés depuis le 30 octobre "le resteront encore jusqu'à la fin de ce mois" au moins, a prévenu le chef du gouvernement. Pas de réouverture non plus avant au moins début février pour les remontées mécaniques dans les stations de ski. Quant aux bars et aux restaurants, ils ont vu l'échéance reculer à mi-février a minima. 

>> CLIQUEZ ICI SI LA CARTE NE S'AFFICHE PAS 

La rédaction avec AFP